Régime alimentaire à base de plantes

4 astuces pour une alimentation flexitarienne

back to top
Régime alimentaire à base de plantes

4 astuces pour une alimentation flexitarienne

Le régime flexitarien vous intéresse, mais vous ne savez pas vraiment comment faire au quotidien? Voici quatre astuces faciles à mettre en pratique pour devenir un·e flexitarien·ne "responsable".

Le flexitarisme est durable.

Le flexitarisme est un régime alimentaire durable. Les flexitariennes et flexitariens réduisent consciemment leur consommation de produits d'origine animale, comme la viande, et les remplacent par des aliments d'origine végétale. Autre point positif: si vous êtes flexitarien·ne, vous êtes sûr·e de couvrir vos besoins en nutriments. Et ça, c'est une bonne chose pour votre santé!

Autre bonne nouvelle: pas besoin de chambouler votre vie pour l'orienter vers encore plus de durabilité. En prêtant attention à vos comportements d'achats et à vos habitudes alimentaires, vous pouvez apporter une contribution précieuse à l'environnement, tout en vous faisant du bien.

Régime alimentaire à base de plantes

C'est quoi, être "flexitarien·ne"? Plus d'infos.

4 Astuces pour une alimentation flexitarienne

Nous vous dévoilons quatre astuces pour mettre en pratique le régime flexitarien, et ainsi faire du bien à votre santé et à la durabilité:

1. Remplissez votre assiette aux 4/5 d'aliments d'origine végétale.

Adoptez donc un régime alimentaire à base de plantes en optant pour des légumes, champignons, céréales complètes, pommes de terre, légumineuses, noix, graines et fruits. Ce faisant, vous réduisez automatiquement la part d'aliments d'origine animale. Complétez cette assiette "à base de plantes" avec 1/5 d'aliments d'origine animale.

L'illustration ci-après vous montre les proportions: 4/5 d'aliments d'origine végétale (légumes, fruits et féculents), à compléter par 1/5 de protéines d'origine animale.

Votre assiette flexitarienne
Votre assiette flexitarienne

2. Réduisez votre consommation de viande.

Fixez-vous pour objectif de ne pas dépasser deux à trois portions de viande par semaine (max. 360g). Cette quantité suffit à vous assurer un bon apport en nutriments et est acceptable du point de vue de la durabilité. Pour vos repas végétariens, alternez entre les produits laitiers, les œufs, les légumineuses suisses (petits pois et lentilles, p. ex.) et le tofu.

Régime alimentaire à base de plantes

En savoir plus sur l'alimentation à base de plantes

3. Achetez des produits locaux et de saison.

Les fruits, salades, légumes, pommes de terre, céréales et légumineuses de production régionale contiennent nettement plus de vitamines, de sels minéraux et de substances végétales secondaires. Logique: ils sont cueillis et transformés à pleine maturité. Autre point positif: ils n'ont pas parcouru des kilomètres avant d'atterrir dans votre assiette. Achetez-les régulièrement au marché ou au magasin de ferme. Notre calendrier des saisons vous aide à y voir clair:

Recettes & idées

Quels sont les aliments de saison? La réponse ici

De la ferme

Trouvez les magasins à la ferme de votre région.

Recettes durables et saines

Avec les recettes ci-après, vous mangez sainement selon la pyramide alimentaire et durablement selon les recommandations d'une alimentation à base de plantes. Choisissez entre trois variantes de petit-déjeuner et neuf repas principaux, et combinez-les en fonction de vos envies. Trois jours sains et gourmands vous attendent.

Neuf recettes saines et durables pour trois jours.

Neuf recettes saines et durables pour trois jours.

4. Evitez le gaspillage alimentaire.

On en a toutes et tous envie, et pourtant, on jette encore beaucoup trop de nourriture à la poubelle. Notre conseil: ne jetez pas les aliments sans réfléchir, même si la date de péremption est dépassée. Utilisez plutôt vos sens pour déterminer si le produit est encore bon. Vous avez cuisiné en trop grandes quantités? Grâce à nos idées anti-gaspi, ce n'est pas un problème:

Recettes anti-gaspi pour cuisiner les restes

L'alimentation au quotidien

Batch cooking: la durabilité au quotidien

Comment manger durable hors de la maison?

  • Si vous n'emportez pas votre repas avec vous, essayez de vous tourner vers des repas à l'emporter produits et transformés de la manière la plus durable et consciencieuse possible. Évitez les fast-foods et les repas tout prêts et préemballés.
  • Évitez les emballages qui finissent à la poubelle en emmenant votre propre récipient et vos services.
  • Les restaurants jettent ce que la clientèle ne mange pas. Commandez donc de petites portions si vous n'avez pas très faim. Ou demandez à emporter les restes – idéalement dans un récipient que vous aurez pris avec vous.