ch sign

Moz­za­rellaCham­pionne de sa ca­té­go­rie

La mozzarella suisse produite avec du lait de vache est un ingrédient apprécié dans de nombreux plats savoureux. Sur la pizza, en salade tomate-mozzarella ou dans un sandwich: laissez-vous inspirer par nos recettes.

La moz­za­relle suisse, plus ap­pré­ciée que jamais

La plupart des Suisses savent certainement que la mozzarella vient à l’origine d’Italie. Dans la Rome antique, on fabriquait déjà un fromage similaire à partir de lait de brebis, mais la mozzarella authentique a été servie pour la première fois au XVe siècle dans la province de Campanie, dans le sud de l’Italie. Si nous ne connaissons la mozzarella que depuis quelques dizaines d’années, elle s’est entre-temps imposée comme le fromage préféré des Suisses. En 2010, elle représentait 10,4% de la production de fromage suisse: un record!

75 g (½ boule) = 1 portion

En plus de nous régaler, la mozzarella suisse contient de bonnes substances nutritives, notamment des protéines lactiques et du calcium. 75 g (½ boule) de mozzarella équivalent à une portion de lait. Il est recommandé de consommer trois portions par jour.

La fa­bri­ca­tion de la moz­za­rella

Si autrefois, la mozzarella était essentiellement fabriquée à partir de lait de bufflonne, elle est aujourd’hui presque exclusivement produite avec du lait de vache pasteurisé. Elle doit sa texture caractéristique à une technique de pétrissage spécifique. Après un bref temps de repos, le caillé est coupé en grains et pétri dans de l’eau chaude jusqu’à obtention d’une masse élastique facile à façonner. Les boules de mozzarella fraîchement formées sont refroidies dans un bain d’eau, puis conditionnées. Le liquide contenu dans l’emballage de la mozzarella est un mélange de petit-lait et d’eau.

Bien conserver la moz­za­rella

Si vous ne souhaitez pas utiliser toute votre boule de mozzarella en une fois, vous pouvez la conserver quelques jours dans un récipient hermétique en la couvrant de liquide (moitié eau, moitié lait).

Recommander
Imprimer