Histoire d'ici

14 faits méconnus sur le lait au chocolat

back to top
Histoire d'ici

14 faits méconnus sur le lait au chocolat

Nous, les Suisses, sommes une référence en matière de lait et de chocolat. Mais, au risque de vous décevoir, nous n'avons pas inventé le lait chocolaté. Heureusement, on sait apprécier les particularités de cette boisson géniale. En voici quatorze.

Biscoteaux, cellules grises, énergie et bonne humeur

Vous l'avez sûrement déjà vécu… Se brûler un peu la langue tandis qu'on aspire une première gorgée de cacao chaud après une descente en luge. Avaler un grand verre d'Ovomaltine bien froid après un entraînement intense. Ou se blottir sous la couverture pour regarder son film préféré, un chocolat viennois entre les mains. Quel que soit le moment que vous préfériez pour déguster un lait chocolaté, c'est toujours une bonne idée.

1. Après l'effort, le réconfort

La récupération fait aussi partie de la préparation. Pour bien se remettre d'une séance de sport, rien de mieux qu'un demi-litre de lait chocolaté.

  • Les protéines et le magnésium contenus dans le lait et le chocolat favorisent la régénération des muscles malmenés et l'augmentation de la masse musculaire afin de gagner en endurance et en puissance.
  • Les électrolytes (minéraux) du lait aident l'organisme à retenir les liquides.
  • Quant aux glucides issus du lactose et du chocolat, ils reconstituent les réserves d'énergie. Le cacao, riche en hydrates de carbone, est une source d'énergie efficace qui n'a rien à envier aux shakes de récupération. Sans oublier qu'il est moins cher et plus naturel.
Sport et alimentation

Lait nature et chocolaté: l'idéal pour récupérer?

2. La couleur de la tasse compte

À l'Université polytechnique de Valence, des chercheuses et chercheurs espagnols et britanniques ont servi à 57 sujets du chocolat chaud dans quatre tasses de couleurs différentes: blanc, blanc cassé, rouge et orange. Les participant·es avaient pour mission de désigner le meilleur breuvage, mais ignoraient que toutes les tasses contenaient la même boisson. Les résultats n'ont laissé aucun doute: c'est dans les tasses orange qu'on fait les meilleurs chocolats chauds.

Meilleur dans une tasse orange? Vérifiez par vous-même!

Meilleur dans une tasse orange? Vérifiez par vous-même!

3. Un doux réveil

Chaud ou froid, un cacao garantit des moments de bien-être. En effet, le chocolat contient de la théobromine, qui lui confère des propriétés stimulantes et antidépressives. Ses effets ressemblent à ceux de la caféine, mais sont moins puissants et durent plus longtemps.

4. L'eau amère, la boisson des dieux

Il y a 3000 ans, les Olmèques, une ancienne civilisation d'Amérique centrale, concoctaient leur première boisson au cacao. Les Mayas et les Aztèques les imitèrent ensuite. Ils nommèrent ce breuvage "xocólatl": "xoxxo" signifiant "amer" et "atl", eau, c'est-à-dire de l'eau amère. Pour le préparer, ils diluaient dans de l'eau des fèves de cacao râpées, ajoutaient de la vanille, du piment et du miel, puis faisaient mousser le tout à l'aide d'un fouet spécial.

Tandis que les Mayas le dégustaient chaud, les Aztèques le préféraient froid. Contrairement à nous, ils ne dégraissaient et ne raffinaient pas le cacao. L'eau et la poudre se séparaient donc rapidement. Au fond du récipient se formait alors un dépôt grumeleux et peu agréable qu'ils battaient à l'aide de fouets en bois. L'histoire raconte que l'empereur aztèque Moctezuma en buvait quarante tasses par jour.

Un achat responsable

Les cacaotiers ne poussent pas en Suisse (sauf dans les serres tropicales). Pourtant, le monde entier sait qu'il y a beaucoup de bon chocolat chez nous. Et pour cause: les Suisses·esses ont fait œuvre de pionniers en matière de transformation.

Conseil pour vos achats: divers labels définissent aujourd'hui des normes sociales, environnementales et économiques. Par exemple UTZ, Rainforest Alliance, Fairtrade Max Havelaar, ou d'autres labels plus petits. Renseignez-vous et privilégiez ces labels lors de vos achats.

5. Puissance naturelle grâce aux protéines de petit-lait

Revenons-en au lait: les protéines de lactosérum, ou "whey protein" en anglais, sont sur toutes les lèvres, ou plutôt dans tous les muscles. La protéine de petit-lait est un composant de la protéine du lait. C'est l'ingrédient incontournable pour se muscler sainement et exhiber des biscoteaux bien définis.

Sport et alimentation

Pourquoi la protéine du lait renforce nos muscles

6. Même Judi Dench ne peut y résister

Quelques millénaires plus tard, la tradition aztèque consistant à associer le chocolat au piment est devenue une mode. On prête à ce mélange des vertus non seulement stimulantes, mais aussi aphrodisiaques. Une scène du célèbre film "Le Chocolat" nous éclaire peut-être sur cette question. Juliette Binoche sert à l'acariâtre Judi Dench un chocolat chaud pimenté surmonté de crème. Comment la vieille dame réagit-elle? Découvrons-le en images…

7. L'épopée du chocolat

Au milieu du XVIe siècle, le conquistador Hernán Cortés fait découvrir à la cour espagnole la fève de cacao et la recette du breuvage traditionnel. La boisson aztèque ne séduit d'abord pas grand monde... Puis, sa version chaude agrémentée de sucre au lieu de piment remporte un vif succès à travers toute l'Europe. Et, moment de vérité: ce sont les Anglais qui, au milieu du XVIIe siècle, mélangent pour la première fois le cacao à du lait chaud. En Allemagne, seules les pharmacies vendent alors du cacao en guise de médicament et de fortifiant. On ne sait pas exactement quand le chocolat chaud est arrivé en Suisse. Probablement du temps de François-Louis Cailler, qui inaugure en 1819 la première fabrique mécanisée de chocolat en Europe.

8. Qui a inventé le chocolat en poudre?

Eh non, toujours pas les Suisses… On doit cette trouvaille à Coenraad J. van Houten, un Hollandais. Au XIXe siècle, il invente une machine qui, à l'aide d'une presse, extrait le beurre de cacao des fèves. L'ingénieux van Houten développe aussi un procédé à base de sels alcalins pour transformer la chair des fruits restante (les déchets, en quelque sorte). Il obtient ainsi une poudre soluble au goût subtil. On lui doit donc la distinction entre la poudre de cacao et la tablette de chocolat.

Les ingrédients d'une tasse de bonheur.
Les ingrédients d'une tasse de bonheur.

9. Le cacao, liant social

Au tournant du XXe siècle, boire un chocolat chaud constituait une activité sociale. De Londres à Vienne, en passant par Venise, on se retrouvait dans des "chocolate houses" pour déguster différents mélanges chocolatés.

10. Certain·es l'aiment chaud, mais pas bouillant

Qu'on le prépare avec du chocolat haché ou en poudre, il faut chauffer le cacao sans le porter à ébullition. À trop haute température, le goût n'est plus le même.

Vidéo: comment obtenir une mousse de lait parfaite

11. À chacun sa recette

Français·es, Italien·nes, Autrichien·nes, Anglais·es et Suisses·esses: tous préparent leur chocolat chaud avec du chocolat en tablette. Parfois avec du lait, parfois avec de l'eau, voire avec un mélange des deux. En Autriche, on incorpore volontiers un jaune d'œuf, en Italie du cacao en poudre et en Espagne de la fécule de maïs pour l'épaissir. D'ailleurs, lors de lendemains difficiles, les Espagnol·es aiment avaler des "churros con chocolate" au petit-déjeuner: des bâtonnets de pâte frite trempés dans un épais chocolat chaud qui s'apparente parfois plus à une crème au chocolat. De quoi mettre du baume au cœur.

Churros et sauce au chocolat

  • 40min
  • Veggie

12. On ne peut pas plaire à tout le monde

Bien que le cacao vienne d'Amérique du Sud, l'Afrique de l'Ouest est aujourd'hui le plus grand producteur de fèves. Il est donc d'autant plus surprenant que le lait au chocolat y soit si peu populaire.

Chocolat viennois: un remède à toute épreuve

Chocolat viennois: un remède à toute épreuve

13. Chocolat viennois: pour les grandes occasions

Aujourd'hui, on trouve des chocolats chauds coiffés de bonne chose fouettée à tous les coins de rue. Autrefois, un cacao chaud à la chantilly était une friandise réservée aux occasions spéciales. Un régal que l'on dégustait à Noël, aux anniversaires ou après une victoire à ski.

Chocolat viennois: la recette

14. Il y a Ovomaltine et Ovomaltine

En Suisse, la recette de l'Ovomaltine ne contient aucun sucre ajouté. Mais les consommatrices et consommateurs étrangers le préfèrent plus doux: dans une centaine de pays, Ovomaltine ajoute du sucre cristallisé à son mélange au malt d'orge.