ch sign

KéfirÀ déguster à la cuillère

Le kéfir n'est ni vraiment un yogourt, ni tout à fait un yogourt à boire. Swissmilk vous dit tout sur l'histoire passionnante et sur le processus de fabrication unique de cette boisson au lait suisse.

La fa­bri­ca­tion du kéfir

Traditionnellement, le kéfir était fabriqué avec du lait de brebis ou de chèvre, mais aujourd’hui, on utilise généralement du lait entier suisse pasteurisé. Le kéfir est l’un des rares produits à base de lait acidulé à subir un processus de fermentation par des levures en plus de la fermentation par les bactéries lactiques.

1 pot = 1 portion

Le lait et les produits laitiers représentent une source de calcium indispensable pour les enfants comme pour les adultes. On recommande d’en consommer trois portions par jour. Un pot de kéfir équivaut à une portion de lait.

D’où vient le nom de kéfir?

La fermentation alcoolique entraîne la formation de dioxyde de carbone ou d’acide carbonique. Les Russes se sont ainsi inspirés du terme turc "köpürmek", qui signifie "mousser", pour créer le mot "kéfir".

Les levures confèrent au kéfir sa saveur ca­rac­té­ris­tique

La fabrication de kéfir nécessite l’utilisation de grains de kéfir particuliers. Ceux-ci contiennent une levure qui permet de transformer le lactose en alcool. Le mélange lacté fermente 12 à 16 heures entre 10 et 25°C. La température détermine le type de fermentation – par les levures ou par les bactéries lactiques – qui sera prédominant: une température basse augmente la teneur en alcool, tandis qu’une température élevée favorise la production d’acides lactiques. Le kéfir industriel, généralement non alcoolisé, est beaucoup plus doux que sa variante traditionnelle.

Le kéfir, un élixir de vie

Le kéfir est connu depuis bien longtemps pour ses effets positifs sur la santé. Depuis un écrit du bactériologue russe Ilja Iljitsch Metschnikow datant de 1908, et peut-être même avant, on associe la longévité des Roumains et des Bulgares à leur consommation régulière de kéfir et de lait acidulé. Une chose est sûre: comme tous les produits laitiers à base de lait acidulé, le kéfir favorise l’équilibre de la flore intestinale et aide le corps à se défendre contre les agents pathogènes.

Recommander
Imprimer