Intolérance au lactose

Symptômes d'intolérance au lactose: que faire?

back to top
Intolérance au lactose

Symptômes d'intolérance au lactose: que faire?

Vous constatez des symptômes d'intolérance au lactose? Voici comment réagir. Vous verrez pourquoi il vaut mieux éviter les tests à faire soi-même et les régimes maison.

Consulter son médecin

Vous souffrez souvent de ballonnements et de maux de ventre? Nous avons vite tendance à penser qu'il s'agit d'une intolérance au lactose. Attention toutefois à ne pas bannir du jour au lendemain le lait et les produits laitiers de votre alimentation. Ces symptômes peuvent avoir de nombreuses causes. Le mieux, c'est de vous rendre chez votre médecin. Si les tests révèlent effectivement une intolérance au lactose, vous serez redirigé vers un diététicien ou une diététicienne. Son rôle est de vous aider à déterminer la quantité de lactose que vous supportez et de vous conseiller dans le choix des produits. Selon votre seuil de tolérance, vous pourrez continuer à consommer des produits laitiers contenant peu de lactose.

Intolérance au lactose

Ballonnements: les 6 causes les plus courantes

Ballonnements et maux de ventre ont de nombreuses causes possibles. Parlez-en avec votre médecin.

Éviter les tests à faire soi-même

Les tests proposés sur internet ou en pharmacie sont pratiques, car ils sont vite faits. Malheureusement, ils ne sont pas fiables. Ils ont en effet tendance à identifier toutes sortes d'aliments auxquels, en réalité, vous ne réagissez absolument pas. Ces tests se basent sur la détection des anticorps IgG/IgG4. Or, la production d'immunoglobulines après l'ingestion d'aliments est une réaction naturelle du corps. Elle ne constitue pas la preuve d'une allergie ou d'une intolérance. Les analyses capillaires, le pendule, la biorésonance, les biopsies et la kinésiologie ne vous donnent pas non plus de diagnostic précis.

Anticorps IgG/IgG4

Les immunoglobulines G (ou IgG) sont des anticorps qui luttent contre les bactéries et les virus. Le corps peut réagir à un aliment et produire des anticorps: c'est une réponse immunitaire normale, pas le signe d'un dysfonctionnement pathologique.

Chez le médecin

Il existe deux méthodes fiables pour confirmer le diagnostic: le test respiratoire à l'hydrogène et le test génétique, qui se fait par prélèvement d'un échantillon buccal. Pour le test à l'hydrogène, le patient ingère 50g de lactose dilué dans de l'eau ou du thé. Le taux d'hydrogène contenu dans l'air expiré est mesuré et renseigne précisément sur la présence ou non d'une intolérance au lactose.

Pour déterminer une intolérance au lactose primaire, le médecin peut également recourir à un test génétique. (Source: www.aha.ch)

Intolérance au lactose? Un médecin vous le dira.

Intolérance au lactose? Un médecin vous le dira.

Plus sains, les produits sans lactose?

Si vous n'avez pas d'intolérance au lactose, les produits sans lactose ne vous apportent aucun bénéfice pour la santé. Au contraire. Le lactose favorise l'absorption du calcium, du magnésium, du manganèse et du zinc dans l'intestin. Les études révèlent par ailleurs une activité de la lactase tout à fait normale chez de nombreuses personnes présentant des symptômes d'intolérance après avoir consommé du lait. Il ne s'agit pas non plus d'intolérance au lactose d'origine génétique: leurs symptômes ont d'autres causes.

Avant de bannir les produits contenant du lactose, assurez-vous que vous avez réellement une intolérance.

Intolérance au lactose

Intolérant au lactose? Voici quoi manger.

2

bons réflexes en cas de doute

  1. Si vous avez des problèmes de digestion récurrents, consultez un médecin.

  2. Adaptez votre alimentation avec l'aide d'une diététicienne.

Nous répondons volontiers à vos questions sur l'alimentation:

Susann Wittenberg

BSc en écotrophologie
Téléphone 031 359 57 57

Regula Thut Borner

Diététicienne ASDD
Téléphone 031 359 57 58