Famille

Mieux comprendre l'intolérance au lactose

back to top
Famille

Mieux comprendre l'intolérance au lactose

L'intolérance au lactose, c'est quoi exactement? Qu'est-ce que le lactose, quel rôle joue la lactase? Et quelle différence entre une intolérance et une allergie? Voici les réponses à vos questions.

Commençons par le commencement.

Vous avez sûrement déjà entendu parler d'allergie au lait, d'allergie à la protéine de lait, d'intolérance à la protéine de lait, etc. De quoi s'agit-il vraiment?

Intolérance au lactose: Que se passe-t-il dans l'intestin?

Il s'agit d'intolérance au lactose.

L'intolérance au lactose est une intolérance au sucre de lait. Pas une allergie. Elle se manifeste le plus souvent au début de l'âge adulte, lorsque la production de l'enzyme digestive appelée "lactase" commence à diminuer. D'abord lentement, puis de plus en plus. À un moment donné, la production de lactase est trop faible: c'est là que les symptômes apparaissent. Il peut s'agir de forts ballonnements récurrents, de lourdeurs d'estomac ou de diarrhées. Si ces troubles persistent et vous indisposent au quotidien, il n'y a qu'une chose à faire: clarifier la situation avec votre médecin.

Intolérance au lactose

Signes d'intolérance au lactose? Voici quoi faire.

Le lactose: le sucre de lait

Le lactose est un sucre naturellement présent dans le lait, et seulement dans le lait. Il se compose de deux sucres simples: le glucose et le galactose, ce qui fait de lui un disaccharide. Or, notre paroi intestinale ne laisse passer que les sucres simples. Les deux molécules du lactose doivent donc être d'abord scindées dans l'intestin grêle pour passer dans la circulation sanguine.

La lactase: l'enzyme digestive

La lactase est produite dans la muqueuse de l'intestin grêle. Cette enzyme digestive a pour tâche de fragmenter le lactose. La production de lactase diminue souvent au cours de la vie sans qu'on s'en aperçoive. Chez certaines personnes, la quantité de lactase devient insuffisante pour fragmenter tout le lactose présent dans la nourriture. Le lactose restant arrive alors entier dans le côlon. Là, il est décomposé en gaz et en acides gras à chaîne courte par les bactéries intestinales. Les cellules rejettent de l'eau, qui s'accumule dans l'intestin. Conséquences: des maux de ventre, de forts ballonnements et de la diarrhée surviennent – les signes typiques d'une intolérance au lactose.

La fragmentation du lactose avec et sans intolérance.

La fragmentation du lactose avec et sans intolérance.

Un déficit en lactase est-il dangereux?

Non, il n'y a pas de quoi s'inquiéter d'un déficit en lactase. Le lactose n'étant pas un élément vital de l'alimentation, l'incapacité à le digérer n'entraîne pas de carence. Le lait et les produits laitiers n'en demeurent pas moins importants pour l'organisme: ils constituent d'importantes sources naturelles de calcium et de vitamines B2 et B12. Renoncer entièrement aux laitages n'est donc pas une bonne idée.

Une intolérance au lactose ne signifie pas qu'il faut tirer un trait sur le lait et les produits laitiers.

Allergie ou intolérance?

L'allergie et l'intolérance désignent toutes deux une réaction à un aliment. Voici ce qui les différencie:

L'intolérance est désagréable.

Une intolérance n'est pas une réponse immunitaire du corps, juste une réaction d'hypersensibilité. Concrètement, cela signifie que l'intestin n'est pas en mesure de digérer certains composants alimentaires. Dans le cas de l'intolérance au lactose, par exemple, une enzyme (la lactase) fait défaut pour fragmenter le lactose. Les réactions se limitent au niveau de l'intestin. Des symptômes non spécifiques surviennent alors, comme des maux de ventre, des ballonnements et des diarrhées.

Allergies: il vaut la peine de se renseigner.
Allergies: il vaut la peine de se renseigner.

L'allergie est dangereuse.

Une allergie est une réaction immunitaire: le corps réagit à une protéine précise, comme s'il s'agissait d'un corps étranger. Il produit alors des anticorps pour se défendre. Une faible quantité peut suffire à déclencher des symptômes, qui vont des picotements sur la langue aux difficultés respiratoires. Contrairement à l'intolérance au lactose, qui apparaît la plupart du temps chez l'adulte, une allergie à la protéine de lait survient le plus souvent chez le nourrisson ou l'enfant en bas âge.

Famille

Allergie aux protéines du lait: que faire?

Il existe de nombreuses causes aux ballonnements, aux lourdeurs d'estomac ou aux diarrhées après les repas. Une intolérance alimentaire, comme une intolérance au lactose, n'en est qu'une parmi d'autres pouvant expliquer ces sensations désagréables.

Intolérance au lactose

Ballonnements: 6 astuces pour y remédier

En bref:

  • L'intolérance au lactose n'est pas une allergie.

  • Il n'est pas conseillé de se priver complètement de produits laitiers.

  • Ne faites pas vos propres tests, adressez-vous plutôt à un spécialiste.