Famille

L'alimentation pendant l'allaitement

back to top
Famille

L'alimentation pendant l'allaitement

Votre bébé est là – une phase de vie passionnante commence! Que faut-il éviter? Devez-vous manger plus? Pouvez-vous faire un régime? Voici toutes les infos sur l'alimentation durant l'allaitement.

Pas plus, mais deux fois mieux

Si vous allaitez votre enfant, l'alimentation reste un sujet important. Vous avez raison de vous poser des questions. Un principe général, c'est de ne pas manger forcément plus, mais deux fois mieux. La nature est bien faite: le lait maternel couvre parfaitement les besoins du bébé. Même si vous consommez trop peu de vitamines et de sels minéraux. Pour la lactation, le corps va se servir dans les réserves de la mère: dans le ventre, les hanches et les fesses. Il est malgré tout recommandé de manger équilibré. Pour prendre soin de vous et de votre enfant.

Besoins accrus en calories et en nutriments

Pendant l'allaitement, vous devriez consommer par jour env. 500kcal de plus que d'habitude. Vos besoins augmentent aussi pour la plupart des sels minéraux et vitamines.

Famille

Tout sur les nutriments pendant l'allaitement

Ballonnements chez le bébé et lait maternel

Scientifiquement, rien ne prouve que les oignons, les légumineuses, les choux et autres causent des troubles digestifs chez le bébé au travers du lait maternel. Vous n'avez donc pas besoin d'éviter ces aliments durant l'allaitement. Et c'est tant mieux, car plus vous vous imposez de restrictions, plus il sera difficile de manger varié et équilibré. À travers le lait maternel, votre alimentation participe à développer le goût de votre enfant. Si votre bébé a des troubles digestifs, vous pouvez temporairement mettre de côté le chou, les légumineuses ou les oignons. Bien souvent, les problèmes de digestion viennent d'ailleurs: le système digestif des bébés n'est pas encore totalement développé. Votre enfant découvre aussi plein de nouvelles sensations, ce qui peut se répercuter sur sa digestion.

Allaitement et régime végétarien

Pas de problème. L'important, c'est de manger équilibré pendant que vous allaitez. C'est possible avec une alimentation végétarienne incluant du lait, des produits laitiers et des œufs. Une alimentation végane est quant à elle déconseillée: renoncer complètement aux produits d'origine animale peut entraîner des carences nutritionnelles. En particulier en vitamine B12 et D, en acide folique, en calcium, en fer et en iode.

Allaitement et régime végétarien: c'est possible.

Allaitement et régime végétarien: c'est possible.

Attention aux substances nocives

Certains aliments peuvent contenir des substances nocives ou problématiques pour les bébés allaités. Ils sont à savourer avec prudence durant la période d'allaitement, voire pas du tout:

  • Gibier: à éviter
  • Thon frais: max. une fois par semaine
  • Marlin, espadon, requin, saumon et hareng de la Baltique: à bannir de préférence
  • Caféine et quinine (p. ex. dans le café, le Coca-Cola, le Schweppes): avec modération

Consommation d'alcool après la naissance

Comme vous pouvez l'imaginer, ne pas boire d'alcool après la grossesse est la meilleure option pour votre enfant. Renoncez complètement à l'alcool pendant les quatre semaines suivant sa naissance. Par la suite, consommez-en le moins souvent possible ou en très petite quantité. Pour éliminer 10 grammes d'alcool, votre corps a besoin de 2 à 2,5 heures. 10 grammes d'alcool correspondent par exemple à 1dl de vin ou de champagne, ou à de bière. Allaitez votre enfant avant de boire de l'alcool et respectez le temps d'élimination avant la prochaine tétée. Prévoyez des réserves de lait que vous aurez tiré "sans alcool" dans le cas où votre enfant aurait faim plus vite. Après avoir consommé de l'alcool, vous pouvez tirer votre lait, le jeter et utiliser à la place votre lait en réserve.

Allaitement et intolérance au lactose

Une intolérance au lactose n'implique pas de bannir tous les produits laitiers. Le fromage et le beurre sont tolérés sans problème. La plupart des intolérants au lactose supportent aussi le yogourt. Quant au lait et au séré, on en trouve des variantes délactosées.

Intolérance au lactose

Intolérance au lactose: faire les bons choix

Peut-on faire un régime pendant l'allaitement?

Non, c'est clairement déconseillé. Votre nourrisson a des besoins élevés en nutriments, qu'il reçoit par le lait maternel. Faire un régime risque de diminuer la qualité du lait. De plus, une privation de nourriture peut libérer des toxines présentes dans les tissus adipeux, qui pourraient se retrouver dans le lait. La plupart des mères retrouvent progressivement leur poids d'origine durant la période d'allaitement, car les graisses accumulées pendant la grossesse sur les cuisses et les hanches servent justement à la production du lait maternel.

Manger sainement durant l'allaitement: un exemple:

En bref - alimentation et allaitement:

  • Une alimentation équilibrée est particulièrement importante quand vous allaitez. Elle permet de couvrir vos besoins accrus en énergie et en certains nutriments.
  • Les aliments contenant des substances nocives ou problématiques pour les bébés allaités sont à éviter. Pour le reste, il n'est pas nécessaire de restreindre votre alimentation.
  • Manger végétarien, oui. Par contre, une alimentation végane n'est pas conseillée.
  • En cas d'intolérance au lactose, optez pour des produits laitiers bien tolérés, comme le fromage.
  • Ne faites pas de régime pendant que vous allaitez.

La première année de bébé. Conseils nutritionnels pour vous et votre enfant.