Communiqué de presse – Alimentation et santé

Du lait à la pause pour 360 000 écoliers

06.11.2012 – De Genève à St-Margrethen et de Chiasso à Schaffhouse, ce sont près de 40 % des écoliers suisses, dans plus de 2800 centres scolaires, qui ont célébré aujourd’hui la Journée du lait à la pause, la fête des récrés saines. Gansingen, dans le canton d’Argovie, accueillait l’événement principal de cette journée placée sous le signe du sport: la championne olympique Nicola Spirig et 96 écoliers ont fait très bonne figure lors de la première du «triathlon de la récré».

Aujourd’hui, près de 360 000 enfants et adolescents de Suisse se sont particulièrement réjouis en entendant la cloche sonner: dans la cour de récréation les attendait un gobelet de lait. La Journée du lait à la pause a lieu dans toutes les régions de Suisse. Cette action est plus importante que jamais: "Il est malheureux qu’au moment des récrés, un nombre toujours croissant d’enfants se restaurent avec des boissons sucrées et des goûters dommageables à la santé, au lieu de se nourrir de manière équilibrée", se préoccupe Albert Rösti, directeur des Producteurs Suisses de Lait PSL. En distribuant du lait à la récréation à près de 40 % des écoliers suisses, avec une brochure sur le thème des collations, Swissmilk et l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales contribuent à inverser cette tendance. Et cela, à grande échelle: "Aujourd’hui, nous avons distribué 357 095 gobelets, et dépassé la barre des 355 000 pour la troisième fois dans l’histoire de la Journée du lait à la pause. Nous espérons que la portée de notre action sera du même ordre", ajoute A. Rösti. Pour la petite histoire: tous les gobelets empilés formeraient une gigantesque tour de 36 kilomètres de haut, qui atteindrait la stratosphère!

Nicola Spirig troque son maillot de bain, son vélo et ses baskets contre une corde à sauter, un footbag et un élastique

Nicola Spirig, championne olympique du triathlon et ambassadrice de la Journée du lait à la pause, sait bien l’importance des collations saines. Cette athlète d’élite estime que les produits laitiers font partie de l’alimentation quotidienne, aussi entre les repas. Elle mise sur le calcium, de bonnes protéines, des graisses (indispensables!) et de la vitamine B2 (qui "stimule" le cerveau), tous de précieux composants du lait qui sont indispensables à la concentration intellectuelle et à l’exercice physique. À l’occasion de cette Journée du lait à la pause de Gansingen, Nicola Spirig a rappelé à une centaine d’enfants le rôle central du lait pour la récré et les a encouragés à plus se dépenser physiquement. La triathlète a donc troqué son maillot de bain, son vélo et ses baskets contre une corde, un footbag et un élastique, pour inaugurer en compagnie des écoliers de Gansingen la première du triathlon de la récré. "Le saut à la corde, le footbag avec ses exercices de coordination et le jeu de l’élastique exigeant beaucoup d’adresse, voilà certainement le triathlon le plus original de toute ma carrière", a confié Nicola Spirig. Pour notre championne olympique, l’essentiel reste cependant l’enthousiasme des enfants à participer. "Ils ont profité à fond de l’occasion qui leur était donnée de se dépenser", se réjouit Nicola Spirig.

Radio du lait à la pause, en direct de Gansingen
Depuis 8 heures ce matin, la Journée du lait à la pause a lieu aussi sur les ondes. Jusqu’à 19 heures ce soir, les écoliers de Gansingen présentent une émission en direct à partir du bus radio. Lors de différentes interventions de leur création, nos journalistes en herbe abordent les thèmes de l’alimentation saine et du rôle essentiel joué par le lait. Cette action est organisée par Swissmilk et Powerup radio, un projet de la fondation Village d’enfants Pestalozzi.

Écoutez la radio du lait à la pause:
• Dans le canton d’Argovie sur 89,1 MHz
• Sur Internet en livestream ou podcast sur www.powerup.ch

Swissmilk, ambassadrice du lait suisse
La Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) défend les intérêts de l’économie laitière sur les plans politique, économique et social. Son but est d’assurer aux quelque 25 000 producteurs de lait de Suisse un revenu du travail décent et de réelles perspectives professionnelles. Le marketing générique Swissmilk s’emploie avec efficacité à asseoir l’image du lait, à expliquer son importance pour la santé et à montrer les multiples possibilités d’utilisation. Cet engagement doit permettre au lait suisse de conserver son importance dans l’alimentation quotidienne et de rester à l’avenir aussi un aliment de base essentiel.

(4664 signes, espaces comprises)

Renseignements:

Daniela Carrera
Cheffe de projet Journée du lait à la pause
Courriel: daniela.carrera@swissmilk.ch
Téléphone: 031 359 57 52

Barbara Paulsen Gysin
Cheffe du service RP
Courriel: barbara.paulsen@swissmilk.ch
Téléphone: 031 359 57 51

www.swissmilk.ch

Recommander
Imprimer