Communiqué de presse – Politique laitière

Ré­duc­tion du sup­plé­ment pour le lait trans­formé en fromageConseil fédéral obtus - Les pro­duc­teurs de lait mettent leurs espoirs dans le Parlement

27.10.2010 – Le Conseil fédéral a pris aujourd’hui une nouvelle décision lourde de conséquences pour les producteurs de lait : il a abaissé le supplément pour le lait transformé en fromage de trois centimes et l’a fixé à douze centimes par voie de modification d’ordonnance, avec effet au 1er janvier 2011. Cette réduction exerce une pression directe sur le prix du lait et pèse par là sur le revenu des producteurs de lait. Les producteurs de lait jugent cette décision autocratique inacceptable et placent désormais leurs espoirs dans le Parlement, qui n’a d’ailleurs pas encore débattu du budget 2011.

Aux yeux des producteurs de lait, la décision du Conseil fédéral de réduire le supplément pour le lait transformé en fromage est inacceptable, et cela pour plusieurs raisons :

  • Premièrement, la loi sur l’agriculture art.38, al. 3) fixe le supplément pour le lait transformé en fromage à 15 centimes, montant qui ne peut être modifié que par effet de dilution provoqué par une augmentation de la production de fromage.
  • Deuxièmement, le Conseil fédéral réduit de sa propre initiative les montants prévus pour le supplément pour le lait transformé en fromage. Ce faisant, il court-circuite le Parlement, alors que celui-ci est responsable du budget, celui du supplément pour le lait transformé en fromage inclus.
  • Troisièmement, le Conseil fédéral n’a pas tenu compte de l’avis de la branche, qui demandait la fixation d’une teneur minimum du fromage en matière grasse pour l’obtention du droit au supplément. Non seulement les montants disponibles seront encore dilués davantage, mais le marché du beurre sera mis encore plus à contribution.

La Fédération des PSL ne peut pas accepter cette décision autocratique. Étant donné que le Conseil fédéral se désintéresse désormais des soucis existentiels des producteurs de lait, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour gagner le Parlement à sa juste cause et pour convaincre celui-ci de corriger la décision du CF lors du débat à venir sur le budget fédéral.

Ren­sei­gne­ments

Albert Rösti
Directeur PSL
Téléphone 031 359 52 11 / Natel 079 255 88 56
Courriel albert.roesti@swissmilk.ch

Christoph Grosjean-Sommer
Communication Économie et politique
Téléphone 031 359 53 18 / Natel 079 645 81 36
Courriel christoph.grosjean@swissmilk.ch

Recommander
Imprimer