ch sign

Blanc battuLe cousin du séré suisse

Le blanc battu se prête parfaitement à la préparation de desserts légers, de mueslis ou de dips. Originaire de France, ce fromage frais est aujourd'hui aussi produit en Suisse et très apprécié des Helvètes.

Quelle est la dif­fé­rence entre le blanc battu et le séré?

Ce n’est pas un hasard si la saveur et l’aspect du blanc battu et du séré sont semblables: le processus de fabrication de ces deux variétés de fromage frais est en effet quasiment identique. Les bactéries lactiques et la présure permettent au lait écrémé pasteurisé de cailler. À l’issue du processus, on obtient un fromage frais très doux, au goût neutre et de couleur blanchâtre. À la différence du séré, le blanc battu conserve une certaine quantité de petit-lait. Le caillé, qui contient des protéines, est brassé avec une partie du petit-lait jusqu’à obtention d’une crème onctueuse. C’est pourquoi la consistance du blanc battu est plus fluide que celle du séré.

200g = 1 portion

Comme tous les produits laitiers, le blanc battu constitue une excellente source de calcium. Or cette substance est indispensable à notre organisme pour développer une ossature solide et des dents saines. Trois portions de lait et de produits laitiers permettent de couvrir les deux tiers des besoins journaliers en la matière. 200g de blanc battu équivalent à une portion de lait.

Sain et léger

Le blanc battu est un produit à base de lait écrémé particulièrement léger, qui contient moins de 0,5g de matière grasse pour 100g. Sa teneur élevée en protéines fait de lui un aliment idéal non seulement pour les végétariens, mais aussi pour tous ceux qui surveillent leur ligne, car il agit comme un coupe-faim.

Recommander
Imprimer