Professionnels de la nutrition

Intolérance au lactose

back to top
Professionnels de la nutrition

Intolérance au lactose

Conseillez-vous régulièrement des intolérants au lactose? Pour ces personnes, le quotidien peut être compliqué. Nous proposons différentes aides pour vous assister dans vos consultations.

Trop peu de lactase, trop de lactose

Au début de leur vie, les bébés produisent une bonne quantité de lactase, l'enzyme qui scinde le lactose. Ils en ont besoin pour pouvoir digérer le lait maternel. Avec le temps, toutefois, l'organisme produit de moins en moins de lactase. Il peut donc présenter une hypersensibilité à de trop grandes quantités de lactose. Celle-ci se traduit par des maux de ventre, des ballonnements et de la diarrhée. Une intolérance au lactose peut être aussi une manifestation secondaire d'une pathologie intestinale. Dans ce cas, l'intolérance disparaîtra avec la guérison de celle-ci.

Documentation pour les professionnels

Les maux de ventre et les ballonnements après le repas ont des causes très variées. Les personnes sujettes à des troubles réguliers devraient faire des tests. La documentation pour les consultations présente les différents tests et comment les interpréter. Elle donne également des informations sur les symptômes typiques, les diagnostics différentiels ou les produits laitiers appropriés, et comporte un document d'aide pour la thérapie nutritionnelle.

Documentation pour les professionnels

Documentation pour les patients

Le lactose est le sucre naturellement présent dans le lait des mammifères comme les vaches, les brebis ou les chèvres. Il n'est cependant présent dans aucune autre denrée alimentaire naturelle d'origine animale ou végétale (viande ou légumes, par exemple). Les fiches de travail et d'information présentent les teneurs en lactose des produits laitiers, des informations sur la digestion du lactose et sur une alimentation sans lactose, ainsi que des idées de recettes.

La fragmentation du lactose chez les individus sains et les intolérants au lactose.

La fragmentation du lactose chez les individus sains et les intolérants au lactose.

Documentation pour les patients

Brochure sur l'intolérance au lactose

Produits laitiers

Personne ne devrait se priver de produits laitiers, qui sont d'importantes sources naturelles de nutriments ─ notamment de protéines, d'acides gras, de calcium, de magnésium, d'iode, de zinc, de potassium et de phosphore, ainsi que de vitamines A, B₂ et B₁₂. La plupart des intolérants au lactose supportent une certaine quantité de lactose. Les règles suivantes s'appliquent en général:

  • Le lait et les fromages frais, tels que le séré ou le cottage cheese, peuvent être remplacés par des variantes sans lactose.
  • Le yogourt est le plus souvent bien toléré, car une partie du lactose est dégradée lors de la fermentation. Les bactéries lactiques qu'il contient favorisent en outre la digestion.
  • Les fromages affinés comme l'Emmentaler ou le Tilsiter sont très bien tolérés, car ils ne contiennent pas de lactose. Il en va de même pour la fondue et le fromage à raclette.
  • Dans les fromages à pâte molle, comme le brie ou le camembert, on en trouve tout au plus des traces.
  • Le beurre contient très peu de lactose et est généralement bien toléré.

L'intolérance au lactose, c'est quoi?

Naturellement sans lactose:

  • Eau, eau minérale, tisanes, thé et café

  • Tous les fruits et légumes, jus de fruits et de légumes, herbes aromatiques

  • Tous les types de céréales, pâtes, pommes de terre

  • Pain sans lait ajouté

  • Légumineuses telles que lentilles, haricots, pois chiches

  • Viande, poulet, poisson, œufs, tofu, Quorn, seitan

  • Fruits à coque, graines, toutes les graisses et huiles purement végétales

  • Miel, mélasse, sucre cristallisé

  • Sel de cuisine pur, épices pures, mélanges d'herbes aromatiques pures

Intolérance au lactose

Plus d'informations sur le sujet.