Conservation du fourrage

Un fourrage grossier qualitatif et abondant assure des performances animales élevées. Les aliments concentrés ne sont nécessaires qu'en complément, pour équilibrer les rations.
Hachage du maïs (photo Agrimage)

Hachage du maïs (photo Agrimage)

Bien cultiver et conserver le fourrage

Les cultures fourragères sont d'une importance cruciale pour l'agriculture suisse. Elles permettent de produire du fourrage en quantité et en qualité optimales sur l'exploitation elle-même, et cela de manière adaptée aux conditions locales. Une partie du fourrage peut être conservée pour l'hiver. Cette activité est étroitement liée à la détention d'animaux (pâture), à l'exploitation des engrais de ferme, ainsi qu'à la protection de la nature et de l'environnement.

Téléchargez les informations que voici. Les contenus sont mis à jour régulièrement.

Informations spécialisées

  • Uso mirato del condizionatore - Proteggere insetti & Co.

  • Faucher futé ! Utiliser le conditionneur de façon ciblée

  • Bien préfaner son herbe réduit les frais de séchage mais pas la qualité

  • Un ensilage réussi devient un délice pour les vaches

  • Les règles de base de l'ensilage d'herbe.

Plus d'informations