His­to­rique

La Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL est l'organisation de défense professionnelle des producteurs de lait. Voilà plus de 100 ans qu'ils ont reconnus que l'union fait la force. Une réalité qui n'a pas changé.

Plus de 100 ans au service des pro­duc­teurs de lait

La FPSL est l’organisation d’entraide professionnelle des producteurs de lait, qui défend leurs intérêts communs sur le plan national.

Ci-dessous, un aperçu des principaux jalons dans l'histoire de la défense professionnelle et de l'organisation faîtière des producteurs de lait.

1890: Fondation d'or­ga­ni­sa­tions d'en­traide ré­gio­nales

Les producteurs de lait ayant de moins en moins d'influence sur la formation du prix du lait, leurs gains s'en ressentent. Des fédérations régionales d'entraide sont créées, ce qui renforce la position des producteurs de lait face aux acheteurs et au commerce de fromage et leur permet ainsi de participer à la fixation du prix du lait.

1907: Fondation de l'or­ga­ni­sa­tion faî­tière nationale UCPL

Fondation de l'Union centrale des producteurs suisses de lait (UCPL), les fédérations régionales ne suffisant plus pour défendre les intérêts économiques des producteurs. Neuf fédérations régionales adhérent à l'UCPL jusqu'à la fin de l'année 1907 et 18 autres viennent les rejoindre jusqu'en 1919.

1908: Le prix du lait sème la discorde

Des conflits éclatent entre les vendeurs et les acheteurs, notamment concernant le prix du lait.

1912: Pre­mières so­cié­tés de laiterie

L'UCPL réussit, en collaboration avec les fédérations laitières, à améliorer sensiblement le prix du lait, lequel passe de 13,2 ct./kg à plus de 17 ct./kg. Certaines fédérations laitières se mettent à transformer elles-mêmes leur lait.

1915: Ap­pro­vi­sion­ne­ment en lait du pays en temps de guerre

La Confédération donne mandat à l'UCPL d'assurer l'approvisionnement en lait du pays. Un plafonnement général du prix du lait est décidé en accord avec les fédérations laitières. En contrepartie de certaines obligations de livraison, les autorités donnent des gages concernant le prix du lait à la production.

1953: Le lait jouit d'un fort soutien politique

L'Assemblée fédérale approuve l'arrêté fédéral sur le statut du lait, lequel comprend des mesures en matière de promotion de la qualité du lait, de prix, d'approvisionnement en lait de consommation, de transformation du lait, de régime du marché du fromage, d'utilisation du beurre indigène, d'importations de beurre et de distribution du lait de consommation.

1977: In­tro­duc­tion du contin­gen­te­ment laitier

Introduction du contingentement laitier. L'UCPL, les fédérations laitières et les sociétés de laiterie locales sont chargées de sa mise en place.

Fin des années 1990: réformes po­li­tiques majeures

L'agriculture est soumise à une vaste réforme. La nouvelle politique agricole prévoit une diminution de l'ingérence de l'Etat et ne donne plus de garantie aux producteurs en matière de prise en charge et de prix. Les agriculteurs doivent à présent assurer leur revenu par le marché. La Confédération rétribue par des paiements directs les prestations d'intérêt général fournies par les paysans: sécurité de l'approvisionnement, sauvegarde des bases naturelles de la vie et entretien du paysage.

1999: Re­dé­fi­ni­tion des tâches – l'UCPL devient la FPSL

Par suite de réformes agropolitiques majeures, de nombreuses tâches autrefois confiées à l'UCPL par la Confédération  tombent. L'UCPL fait place à la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL. Celle-ci a pour tâche d'assurer aux producteurs de lait les meilleures conditions-cadres possibles, tant au niveau politique qu'économique, dans un contexte agropolitique difficile.

2003: Le Parlement veut supprimer le contin­gen­te­ment laitier

Le Parlement supprime le contingentement laitier étatique au 1er mai 2009. Cette décision constitue un tournant qui modifie fondamentalement l'économie laitière suisse. Les producteurs de lait ont la possibilité d'abandonner individuellement le contingentement à partir de 2006.

2006: De nom­breuses or­ga­ni­sa­tions tentent de faire cavalier seul

Près de deux tiers des producteurs de lait regroupés dans 27 organisations abandonnent le contingentement de manière anticipée. Ce grand nombre d'organisations complique le regroupement de l'offre de lait et affaiblit la position des producteurs sur le marché. Face à cette évolution, la Fédération des PSL assure l'information et la coordination à l'échelon national. L'équilibre entre les intérêts individuels des exploitations en matière de croissance et les possibilités d'écoulement sur le marché global est indispensable pour assurer la pérennité de l'économie laitière suisse.
 

2010: Une nouvelle vision – le revenu du travail au cœur des pré­oc­cu­pa­tions

Voilà dix ans que le marché du lait a été libéralisé. Forte de ces années d'expérience, la FPSL donne une nouvelle orientation à ses activités et revoit sa stratégie. Son objectif prioritaire est d'influer avec ses membres sur tous les facteurs déterminant le revenu du travail des producteurs dans le sens d'une amélioration de celui-ci.

Recommander
Imprimer