Initiative sur l’élevage intensif

Le 24 septembre, le peuple et les cantons se prononceront sur l'initiative "Non à l'élevage intensif en Suisse". La fédération des Producteurs Suisses de Lait rejette l'initiative et participe activement à la campagne de votation.
L’initiative sur l’élevage intensif est inutile.

L’initiative sur l’élevage intensif est inutile.

La Suisse dispose d'un cadre juridique très strict concernant les animaux de rente. La Constitution fédérale contient des dispositions suffisantes en la matière. La législation sur la protection des animaux interdit aujourd'hui déjà l'élevage intensif tel que décrit dans le texte de l'initiative. Outre celles de l'ordonnance sur les effectifs maximums dans la production de viande et d'œufs, de nombreuses autres dispositions limitent la taille absolue des cheptels d'animaux de rente, par exemple la législation sur la protection des eaux ou les programmes d'encouragement prévus par le droit agraire.

Pâture et sorties sont très répandues en Suisse

Le changement structurel a fortement favorisé la mise en place de systèmes de détention modernes et respectueux des animaux, en particulier dans l'élevage laitier. Celle-ci s'est faite en plusieurs étapes avec le soutien de la Confédération, notamment grâce à l'introduction des programmes d'encouragement SST et SRPA, qui n'ont pas leur pareille à l'étranger.

Voici ce que dit le producteur de lait François Morand

Plus d'informations

Campagne "Non à l'initiative inutile sur l’élevage"