Communiqué de presse – Marché du lait

L’étude sur les facteurs de réussite pour la filière laitière est en ligne

15.03.2018 – En collaboration avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, la Commission des jeunes agriculteurs de l’Union Suisse des Paysans a étudié les facteurs de réussite de projets réalisés sur le marché du lait. Les résultats révèlent que des relations transparentes entre les producteurs et les transformateurs, de même que des cadres motivés, sont la condition sine qua non pour une valeur ajoutée respectable et des prix équitables dans ce secteur. Cette étude, soutenue par l'Union Suisse des Paysans et les Producteurs Suisses de Lait, est disponible en ligne.

Les temps sont durs pour le marché du lait. Aussi, la Commission des jeunes agriculteurs (COJA) de l’Union Suisse des Paysans a-t-elle mis en place un projet collaboratif avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) dans le but d’étudier les facteurs de réussite pour la filière laitière. Ce faisant, la COJA veut montrer comment augmenter la valeur ajoutée et, par là même, le prix du lait. Le rapport final s’adresse à tous les acteurs de la chaîne de création de valeur.

Dans le cadre de cette étude, la HAFL a effectué un sondage en ligne auprès de 300 acteurs du marché du lait et mené sept entrevues qualitatives avec des organisations de commerce du lait et des entreprises de transformation. Le 14 décembre 2017, quelque 30 représentants issus de toute la filière laitière se sont rencontrés à l’occasion d’un atelier pour discuter des résultats de l’étude. Lors de cette rencontre, Martin Pidoux, professeur à la HAFL, en a présenté la structure ainsi que les résultats intermédiaires obtenus. Les participants ont ensuite déterminé des mesures concrètes concernant les acteurs du secteur laitier, la communication et la stratégie d’entreprise, avant de les intégrer dans les résultats et les recommandations indiqués dans le rapport. Tous les groupes ayant pris part à l'étude ont considéré très importants deux facteurs de réussite : d’une part, les cadres ; d’autre part, les relations entre les producteurs et les transformateurs. L’amélioration des relations nécessite une entente claire et une transparence totale au niveau des volumes.

Cette étude, financée par les Producteurs Suisses de Lait et l'Union Suisse des Paysans, est disponible en ligne (en allemand). La version française sera disponible à partir de mai 2018.

Ren­sei­gne­ments

Christian Schönbächler
président de la Commission des jeunes agriculteurs
c.schoenbaechler@junglandwirte
078 862 27 20

Martin Pidoux
professeur de politique et marchés agricoles à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires
martin.pidoux@bfh.ch
031 910 29 84

Judith Amgarten
collaboratrice de la division Économie agraire à l’Union Suisse des Paysans
056 462 50 07

Martin Rüegsegger
Producteurs Suisses de Lait
031 359 53 17 / 079 448 28 36

Recommander
ImprimerImprimer