Communiqué de presse – Politique laitière

Les signaux émanant du marché ont été ignorés!

23.08.2018 – Le comité de l'IP Lait a choisi de ne rien changer au prix indicatif du lait A malgré l'actuelle situation du marché. Les producteurs de lait ne cautionnent pas cette décision! Le comité central de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) a aujourd'hui clairement exprimé sa désapprobation à l'unisson et soutient ainsi le groupe d'intérêts "Production" de l'IP Lait. Les producteurs de lait ont unanimement réclamé une augmentation du prix indicatif A, mais les partenaires du marché ont fourni une évaluation diamétralement et fondamentalement opposée. Ces prochains mois, les conséquences de la sécheresse auront un impact considérable sur le marché, non seulement en Suisse, mais aussi à l'échelle européenne. Les producteurs de lait en sont convaincus.

La pénurie de fourrage pour les vaches laitières ne touche pas que la Suisse. Elle concerne également les pays limitrophes et le reste de l'Europe. L'association allemande des paysans DBV, par exemple, s'attend à une perte d'un tiers des récoltes en raison de la sécheresse. Au vu de la situation, les livraisons de lait et les teneurs en matière grasse et en protéine reculeront ces prochains mois. D'ici la fin de l'année 2018, le beurre risque de devenir une denrée rare en Suisse. Par ailleurs dans un tel contexte, le prix du fourrage augmente drastiquement pour les producteurs de lait.

Les premières estimations des organisations de commercialisation du lait concernant le mois d'août montrent une forte baisse des livraisons. En outre, les prix à la production augmentent à nouveau à l'étranger. Du point de vue des producteurs de lait, ces évolutions du marché sont clairement identifiables. Ils s'accordent en outre à penser que ces répercussions s'intensifieront encore vers l'automne. C'est pourquoi ils ne comprennent nullement pourquoi ces signes ne sont pas suivis d'actes cohérents. Les producteurs de lait attendent de la part des intéressés qu'ils reviennent sur leur décision.

Ren­sei­gne­ments

Reto Burkhardt
responsable de la communication de la FPSL
079 285 51 01

Ce com­mu­niqué de presse en version té­lé­char­geable

Les signaux émanant du marché ont été ignorés! (PDF, 128 KB)
Recommander
ImprimerImprimer