Communiqué de presse – Politique laitière

La "norme verte" se concré­tise

18.05.2018 – Lors de sa séance du 17 mai 2018, le comité central de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait FPSL a pris connaissance de la décision positive de l’IP Lait de maintenir à 68 centimes par kilogramme le prix indicatif A durant les prochains mois. Il soutient en outre le projet d’une norme de base nationale uniforme pour le lait suisse. Il se tient informé de l’avancement du projet, qui bénéficie maintenant d’une large assise, et doit aussi au final pouvoir générer des recettes supplémentaires pour les producteurs. À partir du 1er janvier 2019, tous les membres de la FPSL pourront accéder, à des conditions préférentielles, à des prestations de médecine complémentaire sélectionnées pour le bétail laitier – une action concrète pour promouvoir le lait suisse durable.

La norme de durabilité pour la production laitière a été au centre des discussions du comité central.

Prix indicatif A maintenu au 3e trimestre 2018
Le comité central de la FPSL a pris connaissance de l’évolution actuelle du marché. Les ventes et les prix internationaux présentent de légers progrès. L’évolution du cours de l’euro sur les derniers mois en est un. Parallèlement, il faut considérer que le lait C livré en avril et mai va entraîner encore le dégagement de quelque 1100 tonnes de beurre. Dans ce contexte, ce n’est que par la négociation qu’il a été possible de maintenir le prix indicatif A à 68 centimes (franco quai de chargement) pour le 3e trimestre 2018 lors de la réunion du comité de l’Interprofession du lait le 16 mai dernier. Les dernières décisions de l’IP Lait sont un bon signe de stabilité pour les producteurs de lait.

Norme de base uniforme pour le lait suisse
Les producteurs de lait sont en pleine discussion sur l’agencement concret d’une norme de base pour le lait suisse, qui devient indispensable au vu de l’évolution du marché. Pour cela, la coopération constructive de tous les groupes de producteurs – à l’intérieur et à l’extérieur de la FPSL – continue d’être nécessaire. Le projet bénéficie maintenant d’une large assise. Pour le comité central de la FPSL, il est essentiel qu’une telle norme se différencie de l’étranger par son contenu et qu’elle ait en fin de compte aussi le soutien de la branche, afin de pouvoir déployer les effets recherchés dans toute leur ampleur.

Engagement en faveur de tous les producteurs de lait de la FPSL
La réduction de l’utilisation des antibiotiques est un objectif crucial pour la société et la politique. La FPSL a décidé d’appuyer le projet StAR en donnant à ses membres un accès facilité – et à des prix nettement réduits (rabais) – aux consultations de médecine complémentaire de l’association Kometian. Le producteur membre de la FPSL obtient ainsi de l’aide pour diminuer l’utilisation des antibiotiques dans son exploitation laitière. Le comité central de la FPSL a approuvé le contrat de collaboration, qui entrera en vigueur en 2019. La FPSL devient ainsi le plus important sponsor privé de Kometian. Cet engagement est une petite pierre apportée à l’édifice d’une production laitière durable en Suisse, de même qu’à la réduction de l’utilisation des antibiotiques.

Ren­sei­gne­ments

Reto Burkhardt
079 285 51 01

Ce com­mu­niqué de presse en version té­lé­char­geable

La "norme verte" se concrétise (PDF, 60 KB)
Recommander
ImprimerImprimer