Communiqué de presse – Marché du lait

Les pro­duc­teurs de lait s'at­tellent à la PA 2022+

12.05.2017 – Lors de sa séance du 11 mai 2017, le comité central de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) a pris connaissance du rapport "Marché laitier. Perspectives" de la Confédération. Il s'agit à présent, sur la base de ce rapport, de définir les grandes lignes de la production laitière suisse ainsi que les revendications qui en découlent pour la PA 2022+. De plus, tous les membres du comité central se sont accordés à dire que le développement du programme SRPA pour le bien-être animal ne doit pas faire baisser le nombre d'exploitations participantes. Sans elles, la branche serait privée d'un fondement de sa stratégie sur la valeur ajoutée du lait auquel la société adhère largement. La prise de position sur le train d'ordonnances agricoles 2017 a été approuvée en ce sens. La stratégie adoptée sur le marketing générique pour le lait suisse repose sur les trois aspects clés que sont la provenance, la santé et le plaisir.

Le rapport "Marché laitier. Perspectives" montre clairement comment le Conseil fédéral souhaite orienter la production laitière en Suisse. S'il est heureux que l'ouverture sectorielle de la "ligne blanche" ne soit plus à l'ordre du jour, il faut toutefois veiller à ce que de nombreuses exploitations ne se retrouvent pas encore plus défavorisées. La FPSL se penche actuellement sur les thématiques abordées dans le rapport et les évalue selon sa propre vision des évolutions à venir.

La FPSL s'investit dans le débat sur l'avenir
Un groupe de travail composé de personnes internes et externes a été chargé d'élaborer les axes stratégiques pour la production laitière. Ce travail de fond permettra au comité central de formuler cet été ses exigences et ses revendications à l'égard de la politique agricole 2022, et de les intégrer dans le débat qui sera mené autour de cette dernière.

Train d'ordonnances agricoles 2017: stratégies d'exploitation tournées vers l'avenir et promotion des ventes
Actuellement, dans l'agriculture, les esprits sont tournés vers la prise de position sur le train d'ordonnances 2017. Le comité central de la FPSL veille lui aussi de près à ce que les conditions de la production laitière y soient améliorées. Le programme SRPA joue un rôle primordial dans le train d'ordonnances. Si le projet actuel de durcir les règles de participation se concrétise, des milliers d'exploitations seront exclues du programme, à commencer probablement par les plus grandes. Cela signifie qu'un nombre important de vaches laitières est concerné. L'augmentation des contributions doit conduire à encourager explicitement la détention au pâturage. Dans son rapport, le Conseil fédéral engage les producteurs à se différencier vis-à-vis des pays étrangers, mais veut compliquer sur le plan administratif l'accès des vaches laitières au pâturage: c'est nous mener dans l'impasse. Sur ce point, le comité central de la FPSL se félicite qu'une large alliance autour des mêmes revendications ait pu se constituer.
La bonne marche des ventes est une condition sine qua non pour parvenir à un équilibre sur le marché du lait. La FPSL s'attache donc à maintenir le degré de co-financement de la promotion des ventes à 50 %.
C'est en insistant sur ces points que le comité central de la FPSL a adopté la prise de position sur le train d'ordonnances agricoles 2017.

Provenance, santé et plaisir
La stratégie sur le marketing générique pour le lait est régulièrement examinée et les mesures revues en parallèle. Le comité central a confirmé la nouvelle ligne stratégique axée sur les trois aspects fondamentaux que sont la provenance, la santé et le plaisir. La voie choisie n'est pas foncièrement nouvelle, mais il s'agit de renforcer les mesures qui mettent en avant les atouts du lait suisse (provenance) afin de surmonter les défis actuels. L’une des priorités dans la période à venir sera et restera de se différencier vis-à-vis des pays concurrents.

Ren­sei­gne­ments

Reto Burkhardt
responsable de la communication de la FPSL
079 285 51 01

Ce com­mu­niqué de presse en version té­lé­char­geable

Les producteurs de lait s'attellent à la PA 2022+ (PDF, 73 KB)
Recommander
Imprimer