Communiqué de presse – FPSL

Exploiter la situation du marché pour faire remonter le prix du lait

27.01.2017 – Lors de sa séance du 26 janvier 2017, le comité central de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) a discuté de la situation actuelle du marché. L'environnement économique est actuellement marqué par une baisse de la production laitière et par la forte diminution des stocks de beurre. Bien que la situation sur le marché du lait se soit améliorée, le prix du lait à la production en Suisse n'est toutefois pas encore remonté. La FPSL demande donc aux acheteurs de mettre systématiquement en œuvre la segmentation, afin que les prix puissent désormais augmenter. Dans la situation actuelle, les demandes de trafic de perfectionnement doivent être rejetées.

Les prix à la production, qui restent très bas, ont conduit à d'intenses discussions. Les nouveaux contrats d'achat de lait suscitent le mécontentement, car ils ouvrent la porte à la dilution de la segmentation et retardent l'amélioration des prix du lait.

Respecter la segmentation et ajuster les prix
Sur le plan international, le volume de la production laitière recule et les prix ont considérablement augmenté. Dans certaines laiteries, la quantité de lait reçue permet à peine d'utiliser pleinement les installations. Toutefois, il ne s'agit ici que d'une question de prix. En Suisse, la production laitière a reculé de quelque 1,2 % en 2016 et les stocks de beurre ont diminué de 2000 tonnes net. Si l'on veut que les prix augmentent, il est indispensable de respecter la segmentation. Les contrats dans lesquels le lait C serait insidieusement mélangé au lait B doivent impérativement être traités par la commission des sanctions de l'IP Lait.

Solution remplaçant la loi chocolatière: l'agriculture unanime
Maintenant que toutes les prises de position relatives à la consultation sur la partie de droit public de la nouvelle solution ont été déposées, le comité central de la FPSL est très heureux qu'une solution ait été trouvée pour la partie de droit privé. Il est très satisfait que le comité de l'Union suisse des paysans soutienne aussi à l'unanimité les propositions des producteurs de céréales et de lait. Les intérêts de tous les acteurs de toutes les régions de Suisse ont ainsi pu être intégrés. S'agissant du trafic de perfectionnement, la transparence doit impérativement être de mise. Les premières demandes de trafic de perfectionnement ont déjà été déposées. La FPSL communiquera à large échelle le fonctionnement de la solution de la branche, afin que cette dernière soit encore mieux comprise.

La FPSL soutient le lait de foin
Le projet "lait de foin" est innovant et peut rayonner à l'échelle nationale. Le comité central a donc décidé de soutenir l'association Heumilch Schweiz en lui accordant une aide initiale. Pour la FPSL, il est essentiel que Fromarte, Switzerland Cheese Marketing et l'OFAG participent aussi. La fédération accompagnera activement ce projet et contribuera à son succès.

Nouvelles têtes à la commission de spécialistes du marketing
Toutes les mesures de marketing de la FPSL sont testées au moyen d'un système de contrôle interne. Leur suivi stratégique est effectué par une commission de spécialistes. C'est également cette dernière qui les valide. Robert Muri (EMMI), Hans Willener (Input Consulting AG) et Kurt Nüesch (ancien directeur de la FPSL) ont donné leur démission. Ils ont été remplacés par Marc Heim (CEO suppléant Emmi / directeur Emmi Schweiz AG), Andreas Aebi (président de la CTEBS et conseiller national) et Stephan Hagenbuch (directeur de la FPSL).

SSV: Thomas Hirsbrunner représentera les producteurs de lait
En décembre 2016, le comité central de la FPSL avait déjà décidé d'adhérer à l'association Service sanitaire des veaux (SSV). Les producteurs de lait soutiennent ainsi la mise en œuvre de ce modèle de prévention en faveur de la santé animale, selon le dicton "mieux vaut prévenir que guérir". Le comité central de la FPSL a élu Thomas Hirsbrunner, président de BEMO, comme représentant des producteurs de lait au sein du comité du SSV.

Ren­sei­gne­ments:

Stephan Hagenbuch
directeur
079 292 97 52

Reto Burkhardt
responsable de la communication
079 285 51 01

Ce com­mu­niqué de presse en version té­lé­char­geable

Exploiter la situation du marché pour faire remonter le prix du lait (PDF, 64 KB)
Recommander
Imprimer