Communiqué de presse – Marché du lait

As­sem­blée des dé­lé­gués : La Fé­dé­ra­tion des Pro­duc­teurs Suisses de Lait exige une amé­lio­ra­tion des prix et du cadre politique

19.04.2017 – Les secteurs du marché laitier suisse connaissent des évolutions très différentes. Alors que le lait de fromagerie et le lait bio enregistrent des prix relativement stables, le lait de centrale se débat avec des prix très bas. La conclusion tirée de l'assemblée des délégués de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) du 19 avril 2017, qui s'est tenue à BERNEXPO AG, est que l'amélioration du cadre économique et politique exige une démarche commune. En demandant l'élaboration d'une stratégie de différenciation dans son rapport "Marché laitier. Perspectives", le Conseil fédéral ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes. La FPSL prend la balle au bond et place les atouts du lait suisse au cœur de ses activités. À la demande du comité central, les délégués ont décidé que le montant de la contribution pour la défense des intérêts sera inférieur de 10 % à celui de 2017.
Lors des élections de remplacement, les délégués ont élu Michel Bonjean au comité central comme représentant de la Fédération laitière valaisanne (FLV). Ils ont par ailleurs accepté les autres objets statutaires et les propositions du comité central.

On a constaté une amélioration de la situation du marché international en 2016. Les quantités ont reculé et les prix à la production ont augmenté. Très élevée début 2016, la production suisse a elle aussi connu une baisse dès le milieu de l'année, enregistrant un recul annuel cumulé de 1,5 %. Cependant, en raison de la force persistante du franc, les ventes ne sont pas encore reparties à la hausse dans le secteur du lait de centrale. En revanche, les marchés du lait de fromagerie et du lait bio sont restés relativement stables. Quant au marché de la matière grasse, il a pu être stabilisé grâce aux exportations réalisées par LactoFama AG. À la fin 2016, les stocks de beurre avaient considérablement baissé par rapport au début de l'année.
Les premiers mois de l’année 2017 enregistrent des livraisons de lait toujours inférieures à celles de l’année précédente.

Augmenter les prix avant qu'il ne soit trop tard!
Dans son allocution d'ouverture, le président de la FPSL, Hanspeter Kern, a souligné qu'il était essentiel que les producteurs de lait fassent preuve d'unité. Son objectif est ainsi de réunir autour de la table toutes les organisations qui vendent du lait afin de chercher, ensemble, des solutions. C'est en effet l'une des conditions pour pouvoir, lors des prochaines négociations qui auront lieu en mai, imposer face aux transformateurs et au commerce de détail l'augmentation des prix indicatifs depuis longtemps demandée. Au vu de l'évolution du marché international, cette revendication est justifiée et doit être entendue.

Garantir les ventes en Suisse en cultivant les atouts du lait
Une étude de la FPSL a montré que plus de 80 % des consommateurs suisses sont prêts à payer un prix plus élevé pour des produits indigènes. La société accorde en effet une importance particulière au bien-être animal, à la détention au pâturage, à la production de lait basée sur les herbages, au caractère naturel et aux courtes distances de transport. Hanspeter Kern a souligné que les producteurs contribuent à la bonne image du lait et des produits laitiers depuis longtemps déjà. Ils savent que ces atouts-là justifient un prix plus élevé. C'est maintenant au commerce de détail de transformer ces avantages en bénéfice financier et de distribuer celui-ci de façon équitable et proportionnellement au travail fourni.
Le chef du département Marketing, Stefan Arnold, a expliqué comment, à l'avenir, les activités de marketing seront axées non seulement sur les aspects "santé" et "plaisir" du lait, mais aussi sur sa provenance suisse.

Hommages et élections de remplacement
Les délégués de la FPSL ont rendu hommage à l'ancien directeur, Kurt Nüesch. Ils ont également pris congé du membre du comité central Laurent Tornay (FLV). Michel Bonjean et son suppléant, Steve Mottiez, représentent dorénavant la FLV au sein du comité central de la FPSL.

Approbation de la contribution pour la défense des intérêts et des objets statutaires
Les délégués ont réduit la contribution pour la défense des intérêts de 0,02 centime par kilo de lait et adopté la modification des statuts relative à l'utilisation de BD Lait. Ils ont en outre donné leur aval aux objets statutaires, soit le rapport annuel 2016, les comptes annuels, la décharge aux organes, ainsi qu'aux décisions financières ordinaires concernant le marketing générique pour le lait et la communication générique pour le fromage suisse pour l’exercice 2017/2018. Le département marketing Swissmilk et le marketing de SCM ont au préalable présenté les mesures réalisées. Les présentations sont disponibles sur

http://www.swissmilk.ch/ad.

Vous y trouverez également de brèves allocutions du président, du directeur et du chef du département Marketing en vidéo au format mp4.

Ren­sei­gne­ments

Hanspeter Kern
président de la FPSL
079 418 52 16

Stephan Hagenbuch
directeur de la FPSL
079 292 97 52

Reto Burkhardt
responsable de la communication de la FPSL
079 285 51 01

Recommander
Imprimer