Communiqué de presse – Politique laitière

Décision dé­ce­vante du Conseil des ÉtatsDans le camp de l’In­ter­pro­fes­sion du lait

17.03.2011 – Le prix du lait est en train de s’effondrer et les producteurs de lait de notre pays subissent une pression énorme, alors que dans les pays voisins et dans le monde, les prix ne cessent d’augmenter. Pourtant, le Conseil des États a manqué aujourd’hui l’occasion de régler ce problème urgent et d’arrêter des mesures efficaces pour la stabilisation du marché. Le renvoi des deux motions à la commission revient à une décision de statu quo et déçoit beaucoup la Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL) et de l’Union suisse des paysans.

La balle est donc une fois de plus dans le camp de l’Interprofession du lait (IP Lait) pour ce qui est de la stabilisation du marché du lait. Celle-ci va devoir décider immédiatement des mesures efficaces pour redresser la situation, exiger pour celles-ci l’octroi de la force obliga-toire générale et appliquer les mesures décidées de manière conséquente.

Si l’IP Lait n’est pas en mesure d’arrêter des mesures concrètes propres à stabiliser le marché du lait et de les mettre en œuvre avec efficacité, il faut que les politiciens confient immédiatement cette tâche à la FPSL.

Ren­sei­gne­ments

Albert Rösti
Directeur Producteurs Suisses de Lait
Natel 079 255 88 56
Courriel albert.roesti@swissmilk.ch

Jacques Bourgeois
Directeur Union Suisse des Paysans
Natel 079 219 32 33

Recommander
Imprimer