Communiqué de presse – Politique laitière

Programme de conso­li­da­tion du Conseil fédéralLa FPSL rejette le train de mesures d’aus­té­rité contra­dic­toires

27.05.2010 – Les producteurs suisses de lait rejettent les mesures d’austérité aux dépens de l’agriculture proposées par le Conseil fédéral dans le cadre du programme de consolidation 2011 – 2013. Ils s’opposent en particulier aux coupes que subiraient le supplément pour le lait transformé en fromage, les contributions à l’exportation des produits agricoles transformés et les contributions à la promotion des ventes.

Depuis les années nonante, la part des subventions destinées à l’agriculture dans le budget des dépenses fédérales a été constamment réduite. Cette réduction a eu lieu parallèlement à la libéralisation et à l’ouverture des marchés agricoles, accentuant ainsi la pression sur les prix à la production alors que les coûts ne cessent d’augmenter. Il ne faut pas que la situation financière et économique déjà extrêmement difficile des familles paysannes soit encore aggravée par des coupes supplémentaires dans le budget des dépenses de la Confédération pour l’agriculture. Ces coupes seraient un signal préoccupant pour l’avenir des exploitations ayant opté pour une production durable et efficace. Elles seraient totalement contraires à l’établissement d’un climat de confiance envers les projets relevant de la politique agricole de la Confédération.

La Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL s’oppose en particulier aux mesures proposées visant à réduire le supplément pour le lait transformé en fromage, les contributions à l’exportation des produits agricoles transformés et le budget de promotion des ventes.

Les réductions prévues des suppléments et des contributions à l’exportation auraient des effets directs en termes de baisse du prix du lait. Il faudrait même s’attendre à ce que, par l’effet de levier de ces mesures, les pertes de revenu soient encore plus importantes pour les producteurs de lait que le montant de la réduction des moyens elle-même. Pour les producteurs de lait, ce programme d’économies déséquilibré est inacceptable.

La réduction des moyens financiers de la Confédération pour la promotion des ventes aurait des effets négatifs à long terme. La proposition est d’ailleurs en contradiction totale avec la stratégie de la qualité et avec la position offensive sur le marché telle que prônée et lancée par la Confédération.

Ren­sei­gne­ments

Albert Rösti
Directeur PSL
Téléphone 031 359 52 11 / Natel 079 255 88 56
Courriel albert.roesti@swissmilk.ch

Kurt Nüesch
Directeur adjoint PSL
Téléphone 031 359 54 11 / Natel 079 661 41 59
Courriel kurt.nuesch@swissmilk.ch

Christoph Grosjean-Sommer
Communication Économie et politique
Téléphone 031 359 53 18 / Natel 079 645 81 36
Courriel christoph.grosjean@swissmilk.ch

Le com­mu­niqué de presse en format pdf

Programme de consolitation du Conseil fédéral (PDF, 50 KB)
Recommander
Imprimer