Communiqué de presse – Marché du lait

Consom­ma­tion de lait et de produits laitiers par habitant en 2009Stag­na­tion à un niveau élevé

23.04.2010 – En 2009, la consommation par habitant de yogourt et de fromage a légèrement augmenté par rapport à l’année précédente. Par contre, la consommation de boissons lactées, de lait de consommation, de beurre et de crème a légèrement diminué. C’est ce qui ressort des premières statistiques 2009 sur le lait. La consommation totale de lait en Suisse s’est élevée en tout à 377 kilogrammes (lait entier) par habitant. Malgré cette augmentation pour certains groupes de produits, la consommation par personne a enregistré un recul de 2,8 % par rapport à l’année précédente. Cette baisse s’explique notamment par la diminution de la teneur en matière grasse du lait standardisé et le recul de la consommation de lait dans le secteur industriel. En comparaison européenne, les Suisses comptent toujours parmi les plus importants consommateurs de lait et de produits laitiers.

En 2009, la consommation de lait de boisson par habitant a baissé de 1,1 kilogramme ou 1,5 % pour s’établir à 74,6 kilogrammes. Pour les boissons lactées, la consommation a baissé de 1,0 kilogramme ou 9,9 %.

La consommation de yogourt a augmenté de 300 grammes ou 1,6 %. En 2009, celle de beurre a été de 5,8 kilogrammes, ce qui représente une diminution d’env. 300 grammes ou 5,2 %. La consommation de crème a connu une baisse de 200 grammes par personne, soit 2,4 %. La consommation de fromage a, quant à elle, enregistré une nette augmentation, 240 grammes par habitant, soit 1,1 %, mais qui a surtout concerné les fromages importés.

La consommation calculée totale de lait et de produits laitiers en Suisse s’est élevée en 2009 à 377 kilogrammes par habitant. Comparée avec les chiffres de la consommation par personne pour chaque groupe de produits, l’évolution négative de la consommation totale ne s’explique que par la consommation accrue de produits à teneur réduite en matière grasse (notamment le lait de consommation standardisé) et par une légère croissance démographique. De plus, en 2009, les subventions privées et publiques ont été supprimées dans le secteur de la graisse lactique (crème dans les glaces, beurre fondu), ce qui a contribué au recul des ventes susmentionné (beurre, crème).

Chaque habitant de Suisse boit en moyenne 2 décilitres de lait et mange 59 grammes de fromage quotidiennement, et un yogourt tous les trois jours. Les recommandations nutritionnelles de consommer chaque jour trois portions de lait – soit un verre de lait, un morceau de fromage et un yogourt – ne sont donc pas encore devenues réalité.

Les chiffres de la consommation sont calculés par l’Union suisse des paysans (Statistiques USP), sur la base des chiffres fournis par TSM Fiduciaire Sàrl et par la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL en collaboration avec Switzerland Cheese Marketing SA.

Ren­sei­gne­ments

Christoph Grosjean-Sommer
Producteurs Suisses de Lait PSL
Téléphone 031 359 53 18 / Natel 079 645 81 36
Courriel christoph.grosjean@swissmilk.ch

Iso Schmid
Union Suisse des Paysans USP
Téléphone 056 462 51 11
Courriel iso.schmid@sbv-usp.ch

Peter Streit
TSM Fiduciaire Sàrl
Téléphone 031 359 59 55
Courriel peter.streit@tsmtreuhand.ch

Manuela Sonderegger
Switzerland Cheese Marketing SA
Téléphone 031 385 26 22
Courriel m.sonderegger@switzerland-cheese.com

Le com­mu­niqué de presse en format pdf

Stagnation à un niveau élevé (PDF, 101 KB)
Recommander
Imprimer