ch sign

Prévenir les allergiesL'ex­clu­sion n'est pas la solution

Pas de lait, pas de blé et pas d'œufs pour les nourrissons? Cette vieille règle n'a plus cours. Aujourd'hui, on recommande de ne pas renoncer à certains aliments, même pour les enfants avec des prédispositions.

Une alimentation variée est plus efficace que l'exclusion.

Ne pas favoriser l'al­ler­gie

En matière de prévention des allergies, les chercheurs sont partis du principe que les bébés devaient être protégés des substances allergènes aussi longtemps que possible. Or, ces dernières années, les études ont montré que l'on obtenait ainsi l'effet inverse: au lieu d'éviter le déclenchement d'une allergie, cela le favorise.

Effet pré­ven­tif du lait maternel

Aujourd'hui, on recommande l'allaitement exclusif pendant quatre mois, car le lait maternel est le moyen le plus efficace pour prévenir les allergies: il contient des anticorps protecteurs et des traces des aliments ingérés par la mère. Le jeune système immunitaire de l'enfant apprend ainsi à connaître les substances les plus diverses et à les tolérer. Les mères qui allaitent devraient manger de manière variée et équilibrée sans renoncer au lait de vache, au blé, aux œufs et au poisson.

Place aux bouillies

La diversification alimentaire entraîne le système immunitaire. Il ne faudrait donc pas bannir certains aliments de l'alimentation. Les experts conseillent d'exposer l'organisme à des allergènes potentiels pour développer une certaine tolérance. Vous ne pouvez pas exclure complètement le risque d'allergie, mais au moins le diminuer. Éviter les allergènes n'offre aucune protection.

Vous avez des ques­tions?

Susann Wit­ten­berg

BSc en écotrophologie
Téléphone 031 359 57 57
nutrition@swissmilk.ch

Regula Thut Borner

Diététicienne dipl. ES
Téléphone 031 359 57 58
nutrition@swissmilk.ch

Recommander
Imprimer