swissmilk green

La durabilité sur le devant de la scène

back to top
swissmilk green

La durabilité sur le devant de la scène

À partir de septembre 2019, les produits laitiers fabriqués dans des conditions durables arboreront le point rouge, blanc et vert "swissmilk green". Dix exigences de base et deux exigences supplémentaires devront être remplies. Mais de quelles exigences s’agit-il ?

Dix points à satisfaire

Le label "swissmilk green" garantit au consommateur que le produit laitier acheté est issu d'une production durable. Cet atout supplémentaire fourni par le producteur est rémunéré à hauteur de 3 centimes par litre de lait. À noter que la marque "swissmilk green" peut uniquement être utilisée si la production satisfait aux dix exigences de base et aux deux des exigences supplémentaires. Un accent est mis sur le "bien-être animal". En effet, on ne peut assurer une production laitière durable que si les vaches bénéficient de conditions optimales.

5

exigences: bien-être animal

  1. Des sorties pour les vaches
    Les vaches doivent bénéficier au moins de l'un des deux programmes de bien-être animal de la Confédération: Sorties régulières en plein air (SRPA) ou Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (SST). En savoir plus

  2. Plus de trois semaines sur l'exploitation
    Tous les veaux doivent rester sur leur exploitation de naissance pendant au moins 21 jours. En savoir plus

  3. Traite régulière
    Les vaches doivent être traites au moins deux fois par jour et la durée entre deux traites ne doit pas dépasser quatorze heures. En savoir plus

  4. Règles strictes pour les expositions d'animaux
    Les éleveurs participant à une exposition ou foire sont tenus de respecter les directives de la Communauté de travail des éleveurs bovins suisses (CTEBS). En savoir plus

  5. Vaches en gestation
    L'agriculteur doit garantir que les vaches allant à l'abattoir ne sont pas portantes. En savoir plus

L'alimentation des vaches influe sur le lait.

La célèbre citation "Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es" s'applique autant aux humains qu'aux animaux. En effet, la qualité du fourrage influe sur la qualité du lait. Elle a en outre un impact important sur l'écobilan. En Suisse, plus de 90% du fourrage utilisé est indigène.

2

exigences: affouragement

  1. Tourteau de soja durable uniquement
    Si du tourteau de soja est utilisé dans la nourriture des animaux, il doit être certifié durable. En savoir plus

  2. Ni huile ni graisse de palme
    Les aliments pour vaches laitières doivent être entièrement exempts d'huile et de graisse de palme. En savoir plus

Importance de la relation entre animal et être humain

Le bien-être est quelque chose qui nous importe, qu'il s'agisse des êtres humains ou des animaux.

swissmilk green

Une qualité encore meilleure

3

exigences supplementaires

  1. Antibiotiques avec modération
    L'agriculteur ne peut pas administrer un antibiotique critique sans l'autorisation du vétérinaire. L'utilisation de tels médicaments et le risque d'accoutumance chez les humains sont ainsi réduits. L'utilisation d'antibiotiques a déjà reculé de 40% ces dix dernières années. En savoir plus

  2. Durabilité garantie
    L'exploitation doit satisfaire aux exigences du programme PER (prestations écologiques requises), qui couvrent tous les aspects d'une production durable. En savoir plus

  3. Chaque vache a un nom
    Chaque vache reçoit un nom, ce qui met en lumière la relation étroite entre l'être humain et l'animal. Les fermes suisses sont des exploitations familiales. En savoir plus