Nos vaches

Lois strictes pour le bien-être des vaches

back to top
Nos vaches

Lois strictes pour le bien-être des vaches

De bonnes conditions d'élevage sont essentielles pour la santé des vaches. Celles-ci ne sont pas les seules à en profiter: nous aussi y trouvons notre compte en obtenant un lait suisse de qualité.

Les trois piliers du bien-être animal

La loi suisse sur la protection des animaux est parmi les plus strictes au monde. La détention d'animaux de rente y est réglementée en détail. Mais qu'est-ce qui distingue les conditions de détention en Suisse? Le bien-être des animaux repose sur trois piliers:

  1. Tous les détenteurs d'animaux doivent respecter la législation suisse sur la protection des animaux.
  2. À cela s'ajoutent les programmes facultatifs de la politique agricole (SST et SRPA), dont les exigences sont bien plus sévères que celles de la législation sur la protection des animaux.
  3. Les programmes de marques et les labels posent des exigences supplémentaires spécifiques en matière de bien-être animal.

La loi suisse sur la protection des animaux est parmi les plus strictes au monde.

Une protection des animaux exemplaire

Depuis 1981, la Suisse dispose d'une loi détaillée sur la protection des animaux, qui a été entièrement révisée en 2008. Il s'agit de l'une des lois en la matière les plus modernes au monde. Elle fait donc figure d'exemple en comparaison internationale. Elle protège le bien-être et la dignité des animaux et définit en détail les tâches et les responsabilités qui permettent de les garantir. La loi sur la protection des animaux règle notamment les questions relatives aux conditions de détention, à l'affouragement, à la formation des détenteurs d'animaux et au transport des animaux. Elle fixe par exemple les exigences s'appliquant à la durée du trajet, aux moyens de transport, à l'espace disponible, à la manière de traiter les animaux avant et pendant le transport et à la formation du personnel chargé du transport. La durée du transport est limitée à huit heures, le trajet à proprement parler ne doit pas excéder six heures. L'Union européenne, quant à elle, autorise des durées de transport allant jusqu'à 24 heures. En 2018, une étude de l'Association Stratégie Qualité a montré l'avance de la Suisse dans ce domaine par rapport à d'autres pays.

Notre environnement

Le parcours du lait de l'étable à la table

SST et SRPA

Plus de la moitié des vaches sont détenues selon les exigences du programme SST (Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux). Celui-ci exige notamment que les étables soient équipées de logettes couvertes de litière, d'aires de repos accessibles à tout moment et qu'elles soient éclairées par la lumière du jour.

Quant au programme SRPA (Sorties régulières en plein air), 86% des vaches en bénéficient. Il garantit que les animaux passent 26 jours par mois au pâturage en été et 13 en hiver, ou en guise d'alternative, aient accès à une aire de sortie tout au long de l'année.

La détention d'animaux de rente est réglementée en détail.

La détention d'animaux de rente est réglementée en détail.

Votre contribution

Le traitement des animaux fait donc l'objet de règles strictes en Suisse. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles le lait suisse est de si bonne qualité. Outre la loi sévère sur la protection des animaux, les programmes fédéraux tels que SST et SRPA ainsi que les labels privés participent au bien-être de nos vaches laitières. En ce qui concerne les labels, c'est toutefois à vous de jouer. Prêtez-y attention lors de vos prochains achats. Ainsi, vous contribuerez vous aussi au bonheur des vaches suisses.