Le lait suisse

Mieux que des vacances: un stage à la ferme

back to top
Le lait suisse

Mieux que des vacances: un stage à la ferme

Des vacances à la mer? Pas pour Lea, 14 ans, qui s'est inscrite sur Agriviva pour effectuer un stage à la ferme dans l'Oberland bernois. J'ai pu lui rendre visite pendant ses "vacances" riches en aventures.

Le bruit des vagues? Non, le son des cloches.

C'est donc là. Sur l'alpage de Ritzliberg, à 1900 mètres d'altitude, se dresse devant nous une petite habitation solitaire flanquée d'une étable. Je promène mon regard sur les prairies et les collines verdoyantes, les parois rocheuses impressionnantes et les névés que même le plus brûlant des soleils ne fera disparaître. Lea, 14 ans, va passer les deux prochaines semaines ici, sur le domaine de la famille Hänni. Elle sera entourée de vaches, de veaux et de génisses, de trois poules, d'une chèvre et de Jasper, le chien. Loin, très loin des centres commerciaux, des moyens de transport et de la télévision. Lea est au paradis.

Immersion dans le quotidien des familles paysannes

L'élève d'Obwald se rend à la Lenk, dans le Simmental (BE), pour effectuer un stage à la ferme. Cette offre d'Agriviva s'adresse aux jeunes de 14 à 25 ans, qui vivent quelques semaines chez une famille paysanne pour découvrir la vie à la ferme et donner un coup de main. Nettoyer l'étable, faire les foins, s'occuper des animaux: Lea participe à toutes les tâches, tant à la ferme qu'à l'étable et sur l'alpage. Elle aide même à traire les vaches et à fabriquer le fromage. Impressionnant. N'a-t-elle pas peur des vaches? Lea rigole. "Non, elles sont comme des animaux de compagnie pour nous, comme Jasper", explique-t-elle. "On veut qu'elles se sentent bien et on fait tout pour."

Faire du fromage? Aucun problème! Mais Lea préfère la traite. (Photos: Joseph Khakshouri)
Faire du fromage? Aucun problème! Mais Lea préfère la traite. (Photos: Joseph Khakshouri)

Respect de la nature et des animaux

Les Hänni sont heureux de pouvoir compter sur Lea pour ces tâches. Car la production de lait est leur principale source de revenu. Ils sont labellisés IP-SUISSE, ce qui signifie qu'en plus de respecter profondément la nature, ils veillent à un élevage respectueux des animaux. L'été, quand la famille est à l'alpage avec les animaux, une partie du lait sert à produire son propre fromage. Une expérience que Lea a découverte lors de son premier stage. Cet été, elle aide déjà comme une professionnelle, du brassage dans la grande cuve au soin des meules dans la cave. Une seule tâche lui donne du fil à retordre: "Remettre la meule sur l'étagère après l'avoir frottée. Un fromage pèse plus de dix kilos."

Nos produits laitiers

Huit faits fascinants sur le fromage suisse

Lea, son stage et les Hänni: toute une histoire

Chaque année, un millier de jeunes hommes et de jeunes femmes s'annoncent pour travailler à la ferme. Ils cherchent eux-mêmes les familles participantes par l'intermédiaire du site web d'Agriviva. Un portrait des familles, ainsi qu'une description de la ferme et des tâches leur permettent de se faire une idée. C'est ainsi que Lea a trouvé Marianne et Toni Hänni l'an passé. Quelque temps après, elle passait plusieurs jours chez eux, et l'expérience lui a tellement plu qu'elle a voulu revenir cette année. Mais il n'y a pas besoin de connaissances spéciales pour faire un stage à la ferme – le plus important, c'est d'être motivé et curieux. Il faut dire que les journées sont longues. Lea raconte qu'elle se lève à cinq heures. Elle commence par la traite.

Des passionnés soudés par la vie à l'alpage.

Des passionnés soudés par la vie à l'alpage.

Il y a toujours de quoi faire.

Les agriculteurs comme cette famille du Simmental travaillent 55 heures par semaine. Encore plus quand ils sont à l'alpage. Les stagiaires aussi accumulent les heures. Les Hänni pensent à attribuer aux jeunes des tâches qui leur font plaisir. Il y a bien assez de travail. Si le travail à l'étable ne leur convient pas, les jeunes aident à la cuisine ou s'occupent des enfants.

Et y a-t-il quelque chose que Lea n'aime pas faire? L'intéressée réfléchit un instant et secoue la tête. Je la crois volontiers. Elle rayonne quand elle me parle de son travail à la ferme. "Je n'ai pas l’impression de travailler", dit-elle. C'est aussi pour cela qu'elle a décidé de devenir paysanne plus tard. Après les vacances d’été, elle commencera son CFC d'agricultrice.

Nos agriculteurs

Producteurs de lait: un job 24h/24

Qu'est-ce qu'Agriviva?

  • Agriviva propose des stages dans des exploitations agricoles depuis 60 ans.

  • Ces stages apportent à la fois une aide aux familles paysannes et sont l'occasion pour les jeunes de découvrir un aspect économique, culturel et sociétal important de la Suisse.

  • Les stages s'adressent aux jeunes de Suisse et des États de l'UE et de l'AELE âgés entre 14 et 25 ans.

  • Agriviva propose aussi une offre destinée aux écoles.

  • Plus d'informations sur agriviva.ch