Le lait suisse

L'homme qui murmurait à l'oreille des vaches

back to top
Le lait suisse

L'homme qui murmurait à l'oreille des vaches

Des vaches heureuses, des paysans heureux: c'est la devise de Christian Manser. Un passionné qui lit les signaux des bêtes pour savoir comment elles vont et qui peut ainsi conseiller les éleveurs.

"L'attention est un bon signe"

Lorsque j'entre dans l'étable, beaucoup de vaches m'observent. Elles ruminent paisiblement couchées dans leur logette ou font la queue devant le robot de traite. Les unes se détournent rapidement, les autres, plus curieuses, tendent vers moi leur museau humide et je sens leur souffle chaud sur mes mains. "Leur attention est un bon signe", explique Christian Manser. "Elle indique que les vaches sont contentes et en bonne santé".

Spécialiste des signaux des vaches, Christian Manser lit dans le comportement, l'apparence et le langage corporel des bêtes pour savoir comment elles vont. "Par exemple, le pelage hirsute de cette vache indique un manque d'énergie ou une carence en minéraux", explique-t-il. "Cependant, elle n'a pas les oreilles qui tombent, ce qui est une bonne chose". Peter Schlauri, éleveur à Gossau (SG), se joint à nous et confirme la théorie du "murmureur": "Britania n'est à la ferme du Espelhof que depuis trois jours; elle vient de redescendre de l'alpage, où la vie était plus dure."

Christian Manser et Britania (qui a retrouvé la forme)

Christian Manser et Britania (qui a retrouvé la forme)

swissmilk green

Saviez-vous qu'en Suisse chaque vache a un nom ?

Une surprenante découverte

Christian Manser travaille avec les vaches depuis 25 ans, et s'intéresse tout particulièrement à leurs signaux depuis 11 ans. Cette méthode, qui a été développée par des vétérinaires néerlandais, se base sur le principe "des vaches heureuses, des paysans heureux". Elle a ouvert les portes d'un nouvel univers à Christian Manser. "Après le premier atelier que j'ai suivi auprès des Néerlandais, je ne comprenais pas comment j'avais pu être si peu attentif aux signaux des vaches jusqu'alors", se rappelle notre agronome.

Quelques exemples de signaux

"Les vaches donnent des signaux positifs, mais aussi négatifs", dit Christian Manser. Voici quelques exemples tirés de sa documentation:

 

Signaux positifs:

  • Rumination: une vache en bonne santé rumine 430 à 550 minutes par jour. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un problème avec le fourrage.
  • Respiration détendue: une vache en bonne santé inspire et expire 10 à 30 fois par minute. Une fréquence respiratoire plus élevée indique par exemple une douleur.
  • Un pelage brillant et serré est un signe fiable de la bonne santé de l'animal.

 

Signaux négatifs:

  • Dos courbé: un signe que la vache boite ou souffre du système digestif.
  • Queue relevée / plaquée: indique une douleur.
  • Blessures au garrot (transition entre le cou et le dos): des contusions ou des éraflures  peuvent être provoquées par exemple par un râtelier trop bas.

Besoin de plus de places d'affouragement

Les signaux des vaches sont aujourd'hui décisifs pour le travail de Christian Manser. Il conseille les éleveurs en détention de bétail bovin pour le centre agricole de St-Gall. Lors de ses premières visites à la ferme du Espelhof, il a noté qu'il faudrait plus de places d'affouragement pour les vaches. "Cela se voyait aux occasionnelles bagarres devant le râtelier", explique-t-il. Les bêtes plus faibles ou nouvellement arrivées, comme la vache Britania, ont besoin de possibilités d'évitement suffisantes. "Sinon, elles font l'effet d'un animal dominant sur les autres vaches et entraînent malgré elles des conflits.

Peter Schlauri, agriculteur par passion

Peter Schlauri, agriculteur par passion

Nos vaches

Les paysans suisses veillent sur leurs vaches.

Beaucoup d'air frais

Le spécialiste des vaches envisage d'installer les places d'affouragement supplémentaires dans l'avant-cour de l'étable, qui avait été construite pour permettre aux vaches d'aller prendre l'air. Lorsque nous y arrivons, l'espace est vide, même si les bêtes peuvent y venir librement. Christian Manser s'en réjouit: "Cela signifie qu'il y a assez d'air frais dans l'étable et que les vaches n'ont pas besoin de faire le pied de grue pour prendre l'air."

Nos vaches

Le menu d'une vache laitière.

"Comme spécialiste des signaux des vaches, je peux aider animaux et éleveurs, et j'en suis très heureux."

Christian Manser, agronome et spécialiste des signaux des vaches

"L'étable est le lieu le plus important"

Les vaches se reposent 12 à 14 heures par jour. "Sinon, cela indique que quelque chose dans l'étable ne convient pas", explique Christian Manser. Les vaches de Peter Schlauri ont libre accès au pâturage. Mais, sous nos latitudes, ce n'est pas toujours leur premier choix à cause de la pluie ou du soleil tapant. "L'étable est le lieu le plus important pour les vaches", affirme Christian Manser. Il faut apporter les bénéfices du pâturage sous le toit de l'étable. Autrement dit: veiller à assurer suffisamment de place, de lumière et d'air, et à fournir du bon fourrage, de l'eau propre et des logettes confortables.

C. Manser apporte les bénéfices du pâturage à l'étable
C. Manser apporte les bénéfices du pâturage à l'étable
Nos vaches

Un élevage laitier suisse respectueux des animaux.

Des logettes au soleil

Au Espelhof, le "murmureur" a fait le plus gros de son travail en 2013 lors de la construction de la nouvelle étable. C'est à cette époque qu'a commencé la collaboration entre le producteur de lait et l'agronome. L'étable peut être ouverte sur tous les côtés. Un ventilateur assure plus de fraîcheur durant l'été, car les vaches ont facilement trop chaud. En hiver, au contraire, elles se mettent volontiers au soleil, qui baigne leur aire de repos grâce à l'orientation de l'étable.

Mais ce n'est pas tout: l'étable du Espelhof a des couloirs extra-larges et des logettes extra-grandes. "En fonction de la logette, je conseille 25 à 60 centimètres de plus dans la longueur par rapport aux prescriptions légales." Les vaches, qui sont couchées les unes à côté des autres, voire tête contre tête, ont ainsi plus d'espace pour elles.

Le conseil de C. Manser: des logettes extra-longues

Le conseil de C. Manser: des logettes extra-longues

"Moins de frais de vétérinaire"

Être à l'écoute des besoins des vaches est payant aussi pour l'éleveur. "Une vache qui se repose assez donne un litre de lait en plus par heure", explique Christian Manser. Et l'éleveur Peter Schlauri de constater: "Mes vaches mangent effectivement plus depuis qu'elles sont dans la nouvelle étable. Elles se sentent mieux." Les frais de vétérinaire aussi ont diminué.

De petites améliorations favorisent déjà souvent le bien-être. Christian Manser en est convaincu: "Les éleveurs peuvent offrir une plus belle vie à leurs vaches en optimisant des points de détails." Il recommande souvent simplement d'enlever les fenêtres de l'étable ou de revêtir le sol de tapis en caoutchouc antidérapant. "Comme spécialiste des signaux des vaches, je peux vraiment aider animaux et éleveurs, et j'en suis très heureux."

Christian Manser contrôle le fourrage: parfait!
Christian Manser contrôle le fourrage: parfait!

Des vaches, il en a 18 000

Pour conclure, je demande à Christian Manser s'il a lui-même des vaches. "Environ 18 000, répond-il d'un air amusé. Chaque vache dont j'ai pu améliorer les conditions de vie est aussi un peu la mienne."

Conseils pour randonneurs

  • Au centre agricole de St-Gall, Christian Manser donne des séminaires pour les agriculteurs et les non-agriculteurs, par exemple pour les randonneurs. Quels sont les conseils du spécialiste sur le comportement à adopter avec les vaches?

  • "Ne nourrissez pas une vache à la main, les autres bêtes pourraient aussi vouloir un morceau du gâteau et vous risquez de vous faire renverser."

  • "Écoutez votre intuition: comme les humains, les vaches signalent leur pensée par des mimiques ou des gestes, vous mettant ainsi en garde."

  • "Ne vous approchez pas trop près de vaches avec leur veau, car celles-ci voudront protéger leur petit, ce qu'on peut bien comprendre."

  • "Si vous marchez avec confiance en direction d'une vache et qu'elle ne se met pas de côté: il vaut mieux faire demi-tour."