ch sign

Yogourt & lait aciduléRecettes et infos

Le yogourt et le lait acidulé produits avec du lait suisse sont un régal avec le muesli, comme dessert, dans la sauce à salade, pour agrémenter une soupe ou en pâtisserie. Des ingrédients idéaux pour une cuisine saine.

L’his­toire du yogourt

Les produits à base de lait acidulé comptent parmi les produits laitiers les plus anciens. Les éleveurs de bétail ont en effet découvert très tôt que le lait acidulé pouvait se conserver plus longtemps que le lait frais. On pense ainsi que les Thraces, première civilisation de la péninsule balkanique, fabriquaient déjà du yogourt avec du lait de brebis entre le VIe et le IVe siècle av. J.-C. Par la suite, surtout à partir du XVIe siècle, le yogourt fut considéré comme un remède efficace contre les troubles digestifs. Le terme "yogourt" vient du turc et signifie "lait cuit".

1 pot = 1 portion

Le lait et les produits laitiers suisses sont une importante source de calcium pour les enfants comme pour les adultes. On recommande d'en consommer trois portions par jour. Une portion de lait équivaut à 180g de yogourt.

La fa­bri­ca­tion du yogourt

Jusqu’au début du XXe siècle, on avait coutume de ne pas intervenir dans l’acidification du lait. Mais la découverte des bactéries lactiques telles que bacillus bulgaricus a permis d’utiliser les micro-organismes pour faire fermenter le lait suisse de manière ciblée. Au cours du processus d’acidification, les bactéries lactiques dégradent partiellement le lactose en acide lactique, provoquant ainsi la floculation des protéines du lait. Le lait s’acidifie et sa consistance devient épaisse à ferme. Aujourd’hui, le yogourt est exclusivement fabriqué avec du lait suisse pasteurisé. La fermentation s’effectue à une température comprise entre 40 et 42°C. Au bout de trois heures environ, le yogourt est refroidi à 4 ou 5°C pour interrompre le processus d’acidification. Pour les produits fermes, l’incubation a lieu directement dans l’emballage, contrairement aux produits épais, qui sont conditionnés seulement après brassage.

Que faire lorsque la date limite de consom­ma­tion est passée?

Si l’emballage est intact et que le contenu sent bon et ne présente pas de moisissures, vous pouvez savourer votre yogourt sans crainte, même après la date limite de consommation.

Quels sont les in­gré­dients du yogourt?

Conformément à l’ordonnance sur les denrées alimentaires, 100g de yogourt ne peuvent pas contenir plus de 30g d’autres ingrédients tels que des fruits, des fruits à coques, des céréales, du chocolat, du sucre ou des arômes naturels comme le café ou la vanille. La coloration naturelle du yogourt et du lait acidulé peut être accentuée par l’utilisation de jus de fruits et de légumes ou de leurs concentrés. De même, le recours aux gélifiants et aux épaississants est admis. En revanche, les yogourts suisses ne contiennent aucun colorant ni agent de conservation artificiel. Les yogourts sont classés en quatre catégories différentes selon leur teneur en matière grasse: ils peuvent être à base de lait entier, de lait partiellement écrémé, de lait écrémé ou de lait enrichi en crème.

Que faire lorsque le yogourt forme des grumeaux à tem­pé­ra­ture élevée?

Au-delà de 42°C, le yogourt et le lait acidulé coagulent. Mais ne vous en faites pas: votre plat n’en sera pas moins bon. Il vous suffit de réduire votre préparation en purée au mixeur à bras ou de la passer au chinois!

Recommander
Imprimer