ch sign

Lait UHTChampion de la conser­va­tion

Aucun autre lait ne reste frais aussi longtemps que le lait UHT.
Celui-ci se conserve plusieurs semaines, voire plusieurs mois, même hors du réfrigérateur. Il est donc tout indiqué pour faire des réserves.

Le procédé UHT?

L’abréviation "UHT" signifie "ultra-haute température". Le procédé de conservation UHT est très proche de la pasteurisation et de la pasteurisation haute, mais il implique de chauffer le lait à des températures bien plus élevées. Celui-ci est en effet porté quelques secondes à une température comprise entre 135 et 155°C, puis refroidi immédiatement. À l’issue de ce processus, il est débarrassé de ses germes. Le lait UHT peut se conserver 8 à 12 semaines à température ambiante, à condition que son emballage soit fermé. Après ouverture, il doit être placé au réfrigérateur. Sa durée de conservation n’est alors pas beaucoup plus longue que celle du lait pasteurisé.

2dl de lait entier = 1 portion

Le lait et les produits laitiers suisses sont une importante source de calcium pour les adultes et les enfants. L'idéal est d'en consommer trois portions par jour. Une portion de lait correspond à 1 verre (2dl) de lait entier.

Ho­mo­gé­néi­sa­tion

La stérilisation du lait UHT s’accompagne d’un processus d’homogénéisation. Ce dernier consiste à fractionner les gouttelettes de matière grasse en suspension dans le lait en éléments si petits qu’ils ne peuvent plus se décanter à la surface. L’homogénéisation est aussi fréquemment réalisée lors de la pasteurisation et de la pasteurisation haute.

Pourquoi le goût du lait UHT est-il dif­fé­rent de celui du lait pas­teu­risé?

Le fait de chauffer le lait entraîne la caramélisation d’une partie du lactose ainsi qu’une légère transformation des protéines lactiques. Ces deux phénomènes sont à l’origine de la saveur caractéristique du lait UHT. Ils ne présentent toutefois aucun risque pour la santé.

L'in­fluence sur la teneur en vitamines du lait

Le procédé UHT entraîne une perte de vitamines légèrement plus importante que la pasteurisation. De manière générale, l’impact des procédés de longue conservation sur la teneur en vitamines du lait est cependant limité. La cuisson du lait en cuisine, par exemple, détruit beaucoup plus de vitamines. 

Recommander
Imprimer