ch sign

Amateurs de saléOpter pour de la viande séchée

Saucisse de Lyon et salami. Certains ne mangeraient que ça! Mais attention: la charcuterie est souvent le produit d'un long processus industriel. Elle est aussi très grasse. Voici quelques astuces pour l'éviter.

Quid de la char­cu­te­rie?

Saucisse de Lyon, salami et saucisson en tout genre: riches en graisse, ces charcuteries sont le produit d'un long processus industriel. Elles regorgent en outre d'additifs artificiels. Un petit-déjeuner composé principalement de charcuterie couvre déjà une grande partie des besoins quotidiens en matière grasse d'un enfant. Par contre, il n'apporte ni fibres alimentaires, ni calcium, ni sels minéraux.

Le pe­tit-déj idéal

De la viande plutôt que de la charcuterie.

Les fins gourmets remplacent la charcuterie par de la viande séchée ou de fines tranches de rôti froid, du rosbif par exemple. En guise d'accompagnement, proposez du pain entier beurré et des légumes de saison tels que des radis et des carottes. Pour changer, remplacez la viande par du fromage. Et complétez le tout par un verre de lait. Un tel repas fournit assez de protéines, de fibres, de nutriments et d'énergie pour tenir jusqu'à dix heures. Enfin, celui qui déjeune copieusement prend une collation plus légère: des fruits, des fruits à coque ou un yogourt.

Idées de col­la­tions pour amateurs de salé

Recommander
Imprimer