Ostéoporose

Cinq idées reçues sur l'ostéoporose

back to top
Ostéoporose

Cinq idées reçues sur l'ostéoporose

Le lait augmente le risque d'ostéoporose, le lait est difficile à digérer pour les adultes: les idées reçues sur l'ostéoporose, le lait, la digestion ou le calcium sont répandues. Faisons le point.

Souvent entendu, rarement vrai

Le lait, que nous consommons depuis des générations, est un aliment de base dans notre culture. Les trois portions de produits laitiers recommandées aujourd'hui contribuent à l'approvisionnement en nutriments de l'organisme et à une alimentation équilibrée. Le lait a de nombreuses vertus – pour autant que l'on n'ait pas d'allergie à la protéine de lait ou d'intolérance au lactose. Nous nous sommes penchés sur cinq affirmations liées au lait et à l'ostéoporose.

1.Les adultes ne possèdent pas l'enzyme nécessaire à la digestion du lait.

C'est faux. En fait, chez le nourrisson, la digestion du lait commence dans l'estomac, sous l'effet d'une enzyme protéolytique appelée gastricine. Chez l'enfant plus âgé et chez l'adulte, c'est l'acide gastrique qui se charge de cette tâche. L'organisme ne produit plus de gastricine. En effet, le suc gastrique, très acide, endommagerait la fragile muqueuse gastrique du nourrisson. Dans l'ensemble, les protéines du lait sont assimilées à presque 100%: la digestion de ces protéines se prépare dans l'estomac. Elles sont ensuite décomposées en acides aminés (les plus petits composants des protéines) dans l'intestin. Les protéines lactiques comptent parmi les protéines les plus digestes qui soient, pour l'adulte aussi.

Les personnes en bonne santé digèrent le lait sans problème.
Les personnes en bonne santé digèrent le lait sans problème.

2.Les adultes ne peuvent pas assimiler le calcium du lait.

C'est faux. Le lait est riche en calcium: il en contient 120mg par 100ml. Environ un tiers s'y trouve sous forme de calcium libre, le reste est lié aux protéines du lait. Dans l'estomac, l'acide gastrique entraîne la coagulation des protéines du lait, libérant ainsi le calcium et permettant sa bonne absorption par l'intestin. Les méthodes de conservation comme la pasteurisation ou le traitement UHT ne détruisent pas les protéines du lait.

Le lait, une bonne idée depuis toujours.

La quantité effective de calcium absorbé par l'intestin dépend des interactions qui ont lieu avec d'autres composants du lait ou avec les aliments ingérés en même temps. Le calcium du lait est absorbé par l'intestin à hauteur de 25-45%. L'acide citrique et l'acide lactique, par exemple, favorisent le processus. Le lait entier fournit de la vitamine D, qui stimule également l'absorption intestinale du calcium. Contrairement aux sources de calcium végétales, le lait ne contient aucun élément inhibant l'absorption comme l'acide phytique ou l'acide oxalique.

3.Il y a moins d'ostéoporose en Asie, où l'on ne boit presque pas de lait.

Non, c'est faux. En Asie et au Proche-Orient, l'ostéoporose devient un problème de santé croissant. On oublie souvent que l'ostéoporose est une maladie liée à l'âge. L'augmentation de la moyenne d'âge dans la population asiatique entraînera une hausse du taux d'ostéoporose. Dans les pays arabes aussi, les femmes sont de plus en plus touchées par l'ostéoporose. En raison de l'augmentation de l'espérance de vie. Et des carences en vitamine D dues au port du voile et au manque de mouvement.

4.Le lait favorise l'ostéoporose.

C'est faux, bien sûr. L'ostéoporose peut avoir de nombreuses causes. Un mode de vie sain incluant une alimentation équilibrée et de l'activité physique est bénéfique pour vos os. Environ 99% du calcium de notre corps se trouve dans le squelette. Chaque jour, notre corps en remplace jusqu'à 1000mg. Nous pouvons lui procurer très facilement cette quantité à travers l'alimentation, en consommant trois portions journalières de lait et de produits laitiers. Certes, différents légumes, noix et graines contiennent aussi du calcium. Celui-ci est toutefois nettement moins bien assimilé par notre corps.

Ostéoporose

Des muscles bien entraînés pour des os forts

5.Les aliments végétaux fournissent plus de calcium que le lait.

Ce n'est pas vrai. On trouve du calcium dans quelques légumes comme le brocoli, le fenouil, le chou frisé, les bettes et les épinards. Tout comme dans les fruits à coque, les graines et les produits à base de céréales complètes. La quantité effective de calcium assimilé dépend notamment de la présence d'inhibiteurs de l'absorption – des substances qui entravent l'assimilation intestinale du calcium. L'acide oxalique, par exemple, est très concentré dans les bettes et les épinards, d'où la très mauvaise biodisponibilité du calcium. Le chou frisé, en revanche, contient beaucoup de calcium facilement assimilable. Dans la choucroute, l'acide lactique facilite son absorption. Les céréales complètes – consommées en grande quantité – apportent de l'acide phytique et de l'acide uronique, qui réduisent l'assimilation du calcium. Pour permettre à l'organisme d'absorber le calcium des fruits à coque et des graines, ceux-ci doivent être moulus très finement ou réduits en purée.

Ostéoporose

Petit guide des aliments riches en calcium