ch sign

Ré­hy­dra­ta­tionRemplacer les fluides perdus

Une boisson de réhydratation idéale comprend de l'eau et un peu de sel. C'est le cas du lait. Lors de travaux de recherche sur les boissons de réhydratation, le lait a obtenu des résultats bien meilleurs que l'eau et les boissons énergétiques.

C'est après l'effort sportif que le corps peut récupérer les fluides perdus.

Bien à savoir:

Bien s'hydrater:

  • Boire en fonction de sa soif, pendant et après le sport.
  • Boire du lait après le sport pour compenser les pertes de liquide.
  • Manger des aliments riches en eau, comme les fruits et les légumes.

Vous trans­pi­rez? Alors buvez!

La santé à l’entraînement passe par l’hydratation.

Après l'effort, il faut remplacer les fluides perdus par la transpiration, mais aussi par les reins, la peau, les poumons et l'intestin. C'est ce qu'on appelle la réhydratation.
Il est recommandé aux adultes en bonne santé de boire un à deux litres par jour. Plus vous faites de sport et plus vous transpirez, plus il vous faut boire.

Comment ré­hy­dra­ter l'or­ga­nisme

Le lait contient 87% d'eau, ce qui est beaucoup. Il contient en outre du sodium, qui aide le corps à assimiler le liquide. Ainsi, le lait permet une réhydratation plus rapide que les boissons énergétiques traditionnelles. C'est ce qu'ont montré diverses études scientifiques. Le lait est donc une excellente boisson de récupération.

Se ré­hy­dra­ter ra­pi­de­ment

Shake à la vanille

Selon une étude scientifique, les personnes qui boivent du lait plutôt que de l'eau ou des boissons énergétiques produisent moins d'urine. L'organisme assimile mieux le liquide. Ainsi, les fluides perdus pendant l'effort sont plus rapidement compensés chez les buveurs de lait que chez les sujets buvant de l'eau ou une boisson isotonique.

Le lait pour la récupération du sportif:

  • Wojcik JR, Walber-Rankin J, Smith LL, Gwazdauskas FC. Comparison of carbohydrate and milk-based beverages on muscle damage and glycogen following exercise. Int.J.Sport Nutr.Exerc.Metab. 2001;11:406-419.
  • Lunn WR, Pasiakos SM, Colletto MR, et al. Chocolate milk & endurance exercise recovery: Protein balance, glycogen & performance. Med.Sci.Sports Exerc. 2011;In press:
  • Elliot TA, Cree MG, Sanford AP, Wolfe RR, Tipton KD. Milk ingestion stimulates net muscle protein synthesis following resistance exercise. Med.Sci.Sports Exerc. 2006;38:667-674.
  • Ferguson-Stegall L, McCleave E, Ding Z, et al. Aerobic exercise training adaptations are increased by postexercise carbohydrate-protein supplementation. J.Nutr.Metab. 2011;2011:Article ID 623182
  • Ferguson-Stegall L, McCleave EL, Ding Z, et al. Postexercise carbohydrate-protein supplementation improves subsequent exercise performance and intracellular signaling for protein synthesis. J.Strength.Cond.Res. 2011;25:1210-1224.
  • Hartman JW, Tang JE, Wilkinson SB, et al. Consumption of fat-free fluid milk after resistance exercise promotes greater lean mass accretion than does consumption of soy or carbohydrate in young, novice, male weightlifters. Am.J.Clin.Nutr. 2007;86:373-381.
  • Josse AR, Tang JE, Tarnopolsky MA, Phillips SM. Body composition and strength changes in women with milk and resistance exercise. Med.Sci.Sports Exerc. 2010;42:1122-1130.
  • Wilkinson SB, Tarnopolsky MA, MacDonald MJ, MacDonald JR, Armstrong D, Phillips SM. Consumption of fluid skim milk promotes greater muscle protein accretion after resistance exercise than does consumption of an isonitrogenous and isoenergetic soy-protein beverage. Am.J.Clin.Nutr. 2007;85:1031-1040.
  • Shirreffs SM, Watson P, Maughan RJ. Milk as an effective post-exercise rehydration drink. Br.J.Nutr. 2007;98:173-180.
  • Watson P, Love TD, Maughan RJ, Shirreffs SM. A comparison of the effects of milk and a carbohydrate-electrolyte drink on the restoration of fluid balance and exercise capacity in a hot, humid environment. Eur.J.Appl.Physiol. 2008;104:633-642.
  • Cockburn E, Robson-Ansley P, Hayes PR, Stevenson E. Effect of volume of milk consumed on the attenuation of exercise-induced muscle damage. Eur.J.Appl.Physiol. 2012;In press:
Recommander
Imprimer