ch sign

Tableau cliniqueSymp­tômes de l'os­téo­po­rose

L'ostéoporose se caractérise par une très forte diminution de la masse et de la densité osseuses. Les os deviennent poreux et se fragilisent, ce qui augmente le risque de fracture. Nos explications.

Bon à savoir:

  • En vieillissant, nous perdons tous de la masse osseuse.
  • L'ostéoporose est une maladie d'origine génétique.
  • L'alimentation, le poids et l'activité physique influent sur la santé des os.

Les symp­tômes

"Ostéoporose" signifie littéralement "os poreux".
  • Douleurs osseuses, en particulier dans la région dorsale.
  • Fractures spontanées survenant sans cause apparente.
  • Tassement des corps vertébraux, déformation de la colonne vertébrale, perte de taille.
  • Fractures des vertèbres.
  • Fractures du col du fémur, du bras ou de l’avant-bras à la suite d’une chute.

Vrai ou faux?

Est-il vrai que le squelette devient poreux dès la fin de la croissance?

Vaux

10% de la masse osseuse se régénère chaque année. Ainsi, au bout de dix ans, notre squelette est entièrement renouvelé. Les avantages sont considérables: les parties usées sont remplacées, ce qui permet d’éviter les fractures. L’ossature s’adapte en permanence à de nouvelles sollicitations et se remet constamment de toutes petites blessures. Ces phénomènes se produisent tout au long de la vie. Nous pouvons soutenir les efforts incessants de notre squelette jusqu’à un âge avancé grâce à une activité physique régulière et à une alimentation riche en calcium et en vitamine D.

Les facteurs de risque

Tout le monde n'est pas sujet à l'ostéoporose. Les facteurs suivants favorisent l'apparition de la maladie:

  • Le sexe: les femmes sont davantage prédisposées à l’ostéoporose que les hommes en raison de la diminution de la production d’œstrogènes (hormones féminines) après la ménopause.
  • L’hérédité: la probabilité de développer cette maladie est plus élevée chez les personnes présentant des antécédents familiaux d’ostéoporose.
  • Le mode de vie: le tabac, l’abus d’alcool et de caféine ainsi qu’une trop grande sédentarité fragilisent les os.
  • Certains médicaments (glucocorticoïdes, p. ex.) et certaines maladies (affections rénales, p. ex.) peuvent également affaiblir les os.
  • Un faible poids est également considéré comme un facteur de risque.

Les hommes ne sont pas épar­gnés par l’os­téo­po­rose

La prévention concerne aussi les hommes.

L’atrophie des os ne concerne pas uniquement les femmes: un homme sur sept développe la maladie à partir d’un certain âge. Comme chez les femmes, le risque d’ostéoporose dans la population masculine résulte d’une baisse de la production d’hormones sexuelles liée au vieillissement. Le manque de calcium et de vitamine D, qui affaiblit les os, est également un facteur déclencheur, au même titre qu’un mode de vie sédentaire, une alimentation peu équilibrée ou un excès d’alcool et de nicotine.

Recommander
Imprimer