ch sign

Causes et symp­tômesLait et troubles digestifs

Le lactose est dégradé par la lactase, une enzyme sécrétée par l'organisme. Il arrive que l'intestin ne puisse pas produire cette enzyme: on est alors face à une intolérance au lactose.

Lactose et lactase: le B.A.-BA

Le lactose est dégradé dans l’intestin grêle et absorbé par le sang.

Le lactose est un sucre présent uniquement dans le lait. Il est composé de deux sucres simples, à savoir le glucose et le galactose. Du fait de cette association, il appartient à la famille des disaccharides, c’est-à-dire les sucres formés de deux molécules. Or seuls les sucres simples peuvent passer dans le sang à travers la paroi intestinale. Le lactose doit donc être préalablement dégradé en glucose et en galactose par la lactase, enzyme permettant la digestion du lait.

Un déficit de la lactase à l’ori­gine de l’in­to­lé­rance au lactose

Digestion du lactose.

L’intolérance au lactose est causée par une production inexistante ou insuffisante de lactase. L’activité de cette enzyme, lorsqu’elle est présente, permet de dégrader et de digérer une partie du lactose. Mais l’autre partie rejoint le gros intestin sans avoir été assimilée. Ce sont alors les bactéries intestinales qui entament sa dégradation, libérant des gaz et des acides gras. Maux d’estomac et ballonnements importants, mais aussi diarrhée ou constipation sont souvent la conséquence de ce dysfonctionnement.

Les causes d’une carence en lactase

Peut-on apprendre à tolérer le lactose? C’est ce que semble suggérer l’histoire de l’humanité: il y a environ 7000 ans, de nombreux peuples d’Europe ont commencé à cultiver la terre et à élever du bétail. À l’époque, être capable de se nourrir de lait et de produits laitiers représentait un net avantage dans la lutte quotidienne pour la survie.

Au fil des générations, cet avantage a entraîné une modification génétique: les individus se sont mis à fabriquer de la lactase en quantité importante, même à l’âge adulte. Cette caractéristique génétique est particulièrement répandue, encore aujourd’hui, dans les pays où l’économie laitière est florissante et où le lait fait partie intégrante de la culture. C’est par exemple le cas en Suisse.

Pourquoi certains individus fa­briquent-ils suf­fi­sam­ment de lactase, et d’autres pas?

Les causes varient d’une personne à l’autre:

  • Une carence en lactase est très rarement congénitale, c’est-à-dire déterminée par les gènes.
  • Lorsqu’une carence en lactase se manifeste, c’est généralement au cours de la vie: chez le jeune adulte, la production de cette enzyme peut avoir tendance à diminuer.
  • Une carence en lactase peut également être un phénomène passager survenant à la suite d’une opération majeure de l’intestin ou dans le cadre d’une maladie inflammatoire intestinale (par exemple la maladie de Crohn). La plupart du temps, après la guérison, l’organisme recommence à fabriquer de la lactase en quantité suffisante.

In­to­lé­rance au lactose? Demandez son avis à votre médecin.

Vous souffrez de maux d’estomac, de ballonnements importants, de diarrhée ou de constipation lorsque vous consommez des produits laitiers? Ces symptômes ne sont pas forcément synonymes d’intolérance au lactose. Par ailleurs, ils ne se manifestent pas nécessairement chez les individus pour qui l’intolérance au lactose est avérée: cela dépend de la quantité de lactase produite et de la consommation de lait. Si vous souffrez de ces troubles, consultez un médecin.

In­to­lé­rance au lactose: ques­tions, réponses et conseils

Vous avez des ques­tions?

Regula Thut Borner

Diététicienne dipl. ES
Téléphone 031 359 57 58
nutrition@swissmilk.ch

Susann Wit­ten­berg

BSc en nutrition
Téléphone 031 359 57 57
nutrition@swissmilk.ch

Recommander
Imprimer